10 février 2016

Si on voulait

Si on voulait….   Il faudrait changer tant et tant de choses Il faudrait renoncer à des futilités Il faudrait se souvenir de ce qui est important Il faudrait se tourner Un peu plus vers les gens   Il faudrait penser plus à nos petits enfants Il faudrait la planète écouter plus souvent Il faudrait respecter tous les êtres vivants Et il faudrait comprendre Qu’on est insignifiant.   Il faudrait réapprendre à parler aux oiseaux Il faudrait ses... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2016

Lentement

Lentement   En comptant lentement, je ralentis le temps En rêvant au passé je resterai longtemps Dans les limbes éthérés de l’espace et du temps En suspens de l’horloge, de l’été au printemps.   En laissant dériver mes pensées tout le temps Sans accrocher bannières aux mirages du temps En planant tout là haut dans les courants du temps En me laissant bercer doucement par tous temps.   En ne disant jamais, jamais, j’ai pas le temps En prenant chaque... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2016

Eléonore

Éléonore   Coquette, minette, je vois que tu t’apprêtes Où vas tu de ce pas, où pars tu en goguette Tu fais la fine bouche, ma fine mouche Je trouve ça louche, cette jolie touche.   Gamine câline, je vois que t’imagines Que je suis trop naïf pour saisir tes combines Sainte-nitouche, même si tu te mouches Je sais qui tu veux voir, ce soir dans ta couche.   Petite coquine, je vois à quoi tu penses Je ne le dirai pas, affaire de décence Tu es... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2016

Attente

Attente   Oublié sur la grève, comme un galet sans rêves Perdu sur la jetée comme vague fracassée Éphémère pensée pour celle qu’on enlève Aux projets secrets que l’on nourrit de sève.   Buée sur la vitre, aussitôt dissipée Nuage de crème, dilué dans du lait Caresse de brise, si vite emportée Fugace air de fête, déjà oublié.   Esquisse de poème, très vite effacé Exquise saveur de pêche, d’abricotier Déclaration d’amour à voix basse dictée Le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2016

La fée dans mon jardin

La fée dans mon jardin   Emperlée de gouttes d’eau opalines Sa peau satin comme paraffine A des reflets argent, miroitements Fugaces sous ses gestes en mouvements   Lents et gracieux, caressés par le vent Quand elle danse et tournoie lentement Comme toupie sur le sable du temps Comme fait volute en tourbillonnant.   Apparition troublante d’une fée De fumées par une bruine voilée Vision enchanteresse De Diane chasseresse   ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2016

Cauchemar

Cauchemar J'étais courbé et je pleurais de tout mon corps Qui tressautait sous les sanglots et les remords Devinez vous ce qui causait ce désespoir Qui imbibait, sans désarmer, tous mes mouchoirs. Mon bel amour de bien des jours il était mort Comment est il aussi sévère le mauvais sort Matin ouvre des portes que ferme le soir Un moment l'amour bleu, un autre il est noir. Je me réveille alors d'un vilain cauchemar  J'ouvre des yeux humides et jette un regard Mon amour est blottie, elle est tout contre moi ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2016

Petite fleur

Petite fleur Petite fleur j'ai ramassé sur mon chemin Petite fleur toute froissée pris dans ma main Je l'ai portée bien à l'abri des coups du sort Je l'ai placée sur ma fenêtre devant le port. Petite fleur lors s'est ouverte comme un cœur Ses pétales ont éclaté de mille couleurs Je peux dire que j'en ai vu beaucoup de fleurs Mais d'aussi belles, c'est sûr jamais, une telle splendeur. Petite fleur tu as conquis pour mon bonheur Toute la vie et tout l'amour qui est dans mon cœur Petite fleur mais d'où viens tu, de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2016

Désolée

Désolée  Dans la salle immense des espoirs perdus On entend les échos des choses disparues Y résonnent les souvenirs des scènes d'autrefois Quand dans leur avenir les hommes avaient foi. L'arène grandiose des fêtes de jadis N'accueille plus les foules des événements  Y subsistent pourtant quelques traces de sang Sur les murs, qu'ont laissées, d'eux mêmes, les hardis. Des autoroutes vides venues de nulle part Mènent à des horizons où personne ne part Des cheminées d'usine semblent des obélisques Dressés... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2016

La vieille cloche

La vieille cloche Comme une cloche esseulée  Là tout en haut du vieux clocher Tu auras beau sonner toujours Donner le son de tes amours Mais si personne ne l'entend Le gros bourdon de ton plain chant À quoi donc sert de résonner Dans le village abandonné. Tu rythmais il y a longtemps La vie des gens dans la vallée Ils sont tous partis à présent  De cet endroit trop isolé. La vieille église se tient dressée  Quand autour maisons s'éboulaient  Ce lieu réveille bien des craintes Au son... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2016

un jour, petit, je te dirai

Un jour petit Un jour petit je te dirai D'où tu viens et qui tu étais Mais tu dois encore grandir Pour comprendre ce que je dis Un jour petit j'oserai peut être Évoquer tout ce que tes ancêtres  Ont pu faire de merveilleux  Mais aussi fait de si terrible. Un jour je te raconterai Le monde comme il était Ce beau jardin d'éden Qu'était alors cette terre. Un jour petit je t'expliquerai  Pourquoi tu ne peux enlever Ce vêtement tellement épais Qui protège ta peau sensible Un jour petit tu le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]