Les troubles remuements des âmes et des cœurs...

21 juillet 2017

Toi et moi

  Toi et moi Innombrables les jeux sont entre toi et moi Facile d'être deux quand je suis moi et toi Faciles les méprises si je ne suis à toi Sentiments qu'on déguise, ce n'est plus toi et moi. Direction de l'église pourquoi si tu veux moi Subtile friandise celle qui n'est qu'à toi Lorsque l'on sera vieux ce sera toi et moi Que l'on sera le mieux si tu es contre moi. Il s'en faudrait de peu que ce soit toi sans moi Qu'il n'y ait pas ce feu qui brûle moi et toi Veux-tu que je te dise, tu es bien sous mon toit Tu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juillet 2017

Au présent

Au présent  Quand reviendra le temps de ces amours vacances Ceux dont on appréciait qu'ils soient sans conséquences  L' amourettes d'un jour, butinée insouciante Elle n'était alors que rencontre innocente. Elle ne revivra la belle adolescence Celle où on vit sa première expérience On y a l'impression d'une renaissance Lorsque de sa vigueur on y prend conscience. Tous ces jeux amoureux se jouent à cache-cache Ce serait dommage que jeunesse s'y gâche  On n'est jeune qu'un temps qui trop vite se passe On... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juillet 2017

Humilité

  Humilité  Nous pensons tout bien voir, aveugles à nous mêmes  Nous croyons tout savoir mais sait-on ce qu'on sème ? Quand donc notre regard est tourné sur nous mêmes  Ce que l'on peut-y voir, fera-t-il que l'on s'aime ? Le dira-t-on assez qu'il faut bien se connaître  Alors on pourra dire de sa vie on est maître  Si l'on n'a pas de soi éclairci les mystères  On restera l'enfant qui n'a pas eu de père. Une vie n'est assez pour se découvrir soi Elle est comme tressée de mille fils de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 juillet 2017

L'apprenti sorcier

L' Apprenti sorcier  Ces voiles déchirés que toujours on écarte  Pour voir la vérité, aussitôt elle s'échappe  La route qui y mène n'est sur aucune carte On avance à tâtons espérant qu'on l'attrape. Quête inassouvie depuis l'aube des temps La grande explication dont rêvent les savants Réponses aux pourquoi ? Ces questions lancinantes Qui se posent aux hommes de façon entêtante. Ces pas qu'on croit franchir mènent à d'autres portes Ces mystères nouveaux que les sciences apportent Limites repoussées comme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2017

Maman Bé

  Maman Bé Maman de ma maman toi que l'on dit grand mère Qui donc remercier d'avoir pu te connaître  Toi qui m'a tant aimé et tant accompagné  De tes petits enfants j'étais l'un des derniers. Tu fus institutrice et tu l'es bien restée  T'attachant à transmettre aussi à témoigner Par tes mots par tes gestes de générosité  Tu étais un exemple qui nous a tous marqués. Ta maison enchanta nos très jeunes années  De la cave au grenier que de trésors y avait Le jardin et son puit notre terrain... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2017

Temps morts

  Temps morts Il y a de ces temps morts là où rien ne se passe On y traîne son spleen aux semelles des godasses On n'a rien à l'esprit qu'un ennui très profond  Du vide ou du néant on a touché le fond. Alors le moindre bruit au milieu du silence Une mouche qui vole et dont on suit la danse Un simple mouvement ou bien quelqu'un qui passe Tout est bon à saisir pour troubler la mélasse. Au risque d'étonner moi j'aime bien ces pauses  N'avoir plus rien à faire j'avoue ça me repose Faire le vide aussi de la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2017

Tout feu, tout flamme

Tout feu, tout flamme Des quatre éléments c'est bien le plus ardent Qu'il embrase ou qu'il brûle il le fait chaudement Par sa flamme il consume dans un grand feu de joie Nos masures et nos coeurs qui ne sont fait de bois. Combien je le redoute quand il rugit dehors Que dans ses rougeoiements moi j'entrevois la mort Mais combien j'y aspire quand il remue mes sens Confère cette fièvre qui fait bouillir mon sang. Combien il me fascine celui du vieux volcan Quand sa lave déferle comme langues de sang Mais combien je le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2017

Sain de corps et d'esprit

  Sain de corps et d'esprit Sain de corps et d'esprit pour être aux yeux de tous Bien accepté du groupe, bien intégré c'est tout C'est bien à la portée des personnes normales C'est pour chacun de nous la chose désirable. Alors ceux d'entre nous quelles qu'en soit la raison Qui ont corps amoindri, dont l'esprit déraisonne  Comprenons leur détresse, acceptons leurs défauts  Selon mêmes critères que pour les gens "normaux" Ne sont-ils pas humains, nés d'homme et de femmes N'ont-ils d'autre destin pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2017

À la vérité...

À la vérité... Dévoilée on la rêve qu'elle soit vérité  Ou le corps de la femme que l'on a convoitée  Pourquoi cette fascination pour toute nudité Que l'on veut associée toujours à pureté ? Porteuse de lumière on croit la vérité  Comme l'amour de l'autre que l'on a admirée  Pourquoi donc dévotion pour la belle clarté Que l'on pense bonheur toujours nous apporter. Empreinte de sagesse on veut la vérité  Comme on doit la tendresse à la femme aimée  Pourquoi donc on caresse l'illusion comme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2017

Les lèvres d'Isa

  Les lèvres d'Isa Comme deux ourlets fins aux couleurs purpurines Qui s'étirent alanguis comme aimable ravine Une invite à mordre comme une mandarine Ou sinon à rester d'une humeur plus chagrine Je les aime boudeuses ou alors malicieuses Lorsqu'elles sont gourmandes ou un peu licencieuses Ces joyaux entrevus dans leurs valves béantes  La nacre opaline de ces perles élégantes  Sourire de vraie joie ou faille accueillante Ce doux jeu qu'elles font pour être séduisantes Pour appeler à elles une bouche... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]