02 janvier 2017

Marionnettes

Marionnettes C’est le vent qui soufflait fort ce soir sur la lande Qui a emporté au loin mes plaintes et ma demande Lorsque j’ai déclamé debout face aux bourrasques Cet amour qui grandit à l’abri de mes masques. Car je n’ai pas le droit de braver l’interdit Qui fait de moi et d’elle de ces êtres maudits Que le sort a marqué de sa patte infâme En leur interdisant de paraître homme ou femme. Depuis ma tendre enfance ce qu’on a fait de moi Un serviteur d’un dieu qui ne parle qu’à moi Et ce qu’on a pour elle décidé une fois... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2017

Sur tous les tons

Sur tous les tons C’est question de survie, d’éviter la folie De ne voir que le beau, que le bon et le doux Ne plus penser surtout que le mal est partout Sourire à ce jour, profiter de la vie. Devant ma page vierge, de n’allumer de cierges Y coucher des moments qui ne soient que prières Y appeler l’amour, y évoquer des images Qui égayent, émerveillent et qui aussi soulagent. Le sourire attendri d’une jeune flamande Qui présente son sein à la bouche gourmande Du petit enfançon lorsqu’il est en demande Et attrape ce sein dont on... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Déchéance

Déchéance Tu n’as plus de colère, non plus de désespoir T’as compris que la guerre n’avait jamais à voir Avec ce qu’on espère tous un jour recevoir Un peu de lumière quand on est dans le noir. Tu te sais impuissant sauf à verser des larmes Tu entends bien partout que sonnent les alarmes Mais c’est comme toujours la seule voie des armes à laquelle les hommes accordent hélas des charmes. Tant de sang à la une, la violence fait fortune Et puis tant de cynisme, et si peu d’humanisme Quand les peuples ont peur et qu’ils n’ont plus... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Personnages

Personnages J'ai semé sur ma route comme petits cailloux Des miettes de mes doutes en très discrets remous Mon parcours est fléché par les marques laissées Par les actes un peu fous dont j'ai parfois regrets. Jamais je ne regarde aussi derrière moi Car ce que j'y verrais ça n'est plus vraiment moi Pourtant je n'oublie rien le bon ou le mauvais J'assume toujours tout, de tout ce que j'ai fait. Mais j'ai la nostalgie des moments plus heureux Je garde en mémoire quelques instants précieux Pour aller de l'avant et espérer bien... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2016

Jours de fête

Jours de fête   Chaque année à même époque, je vous l’avoue je m’interroge Quel est le sens de ces débauches de fin d’année, de ces bamboches ?   Faut des soupapes pour libérer tant de tensions accumulées Dans les familles on se rassemble ou entre amis qui se ressemblent.   La religion la plus commune C’est célébrer la vie d’abord Si des passions restait plus qu’une Sur celle là il y a accord.   Partager un repas, oublier... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2016

Deux enfants

Deux enfants   Il était une fois deux enfants très très sages Attendant impatients de Noël le passage Je vais vous raconter ce qui lors arriva Quand le jour fut venu au milieu des vivas.   L’un avait pour famille des gens vraiment cossus Qui avaient bonne mine et de gros pardessus Mais peu de temps à perdre avec leurs enfants Trop pris par leurs affaires et leur vie de gagnants.   De l’autre était modeste son environnement Il avait près de lui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 décembre 2016

Personnages

Personnages J'ai semé sur ma route comme petits cailloux Des miettes de mes doutes en très discrets remous Mon parcours est fléché par les marques laissées  Par les actes un peu fous dont j'ai parfois regrets. Jamais je ne regarde aussi derrière moi Car ce que j'y verrais ça n'est plus vraiment moi Pourtant je n'oublie rien le bon ou le mauvais J'assume toujours tout, de tout ce que j'ai fait. Mais j'ai la nostalgie des moments plus heureux Je garde en mémoire quelques instants précieux Pour aller de l'avant... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2016

Le wagon des délires

Le wagon des délires  Quand j'assemble des mots pour bâtir mon propos Je rassemble les maux à chasser de ma peau Quand le chant de mes phrases me berce et me calme C'est ma peine que j'écrase comme avec de la came. J'entre dans une transe où le temps s'abolit Je conduis une danse pas loin de la folie Je pars dans des voyages qui n'ont pas toujours sens J'accepte l'héritage  de ces retours d'absence. Dans cette dimension où tout nous est permis Je fais lors abstractions de tous nos interdits Quand... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2016

Un simple geste

Un simple geste C'est un simple geste peu spectaculaire Une main sur l'épaule où on appuie un peu Une main qu'on presse, un clignement d'yeux Une joue qu'on caresse, un coude que l'on serre Ce n'est pas grand chose au milieu de l'épreuve Signe de compassion, partage d'émotion Avec les gens qui souffrent, marque d'attention De la part de tous ceux que les peines émeuvent. Quand les mots on cherche, qu'ils ne conviennent pas Alors un simple geste peut exprimer bien mieux La tristesse ressentie quand un autre s'en va... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2016

Trahis

Trahis   La terre est gorgée par cette humidité La pluie n'a pas cessé tout le jour de tomber Dans l'air un peu brouillé flotte une buée Et l'eau qui nous transperce se mêle à nos suées.   Nous progressons prudents à travers les tourbières Cherchant du bout du pied où est la terre ferme Le refuge n'est pas loin là quelque part derrière Quel grand soulagement car ce sera le terme.   Le brouillard a surgi, tout noyé de sa ouate Depuis nous avançons... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]