25 avril 2016

Vivants !

Vivants ! Un grand paon de nuit s'envole en silence Grand comme une main dans sa magnificence Il vole bien plus bas que les chauves souris Dont il est la pitance si il ne se méfie. Dans le bois décomposé de vieilles souches grises Les larves de hannetons dodues et blanchâtres  Tortillent leur anneaux pour assurer leur prises Et se nourrir avides de cellulose acre. Les lucanes cerf volants agitent lentement Les mandibules énormes dont ils sont bien dotés De bien les effrayer, ils tentent ce faisant Les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 avril 2016

Caméléon

  Caméléon Je suis un et multiple, et j'ai mille visages Une seule figure, pourtant mille messages. Toujours je suis moi même Mais toujours different Je m'adapte sans problème En fonction du moment. Quand je suis en famille Je suis un père tranquille Si ce sont des copains Un joyeux boute en train. Si je suis au boulot Suis sérieux comme un pape  Si je suis à moto Je libère les soupapes. Quand elle est dans mes bras Je suis tendre et câlin Quand j'ai plein de tracas Je suis assez malin. Au... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2016

Fin de l'histoire

Fin de l'histoire. Pour finir notre histoire, combien d'années encore ? Et comme titre de gloire, combien alors de morts ? L'humanité s'enlise dans ses contradictions Elles n'arrive pas à vaincre ses passions. Pour des buts dérisoires nous nous investissons Refusant bien de voir ce que nous détruisons L'humanité est une mais elle se voit multiple La cause est commune, mais ses conflits terribles. Et alors que tout foire, toujours nous obstinons A toujours ne pas croire qu'il faut changer de ton L'humanité est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2016

Errances

Errances Je marche sous la lune, divague en somnambule Des regards incrédules suivent le funambule Ma bouche fait des bulles, vous êtes incrédules Sachez que je hulule, soyez donc mes émules. Les temps sont au délire, qui joue donc de la lyre ? Moi je m'attends au pire, faut pas me le décrire. Autrefois j'aimais rire, on m'appelait même sire A présent faut le dire, je ne suis plus qu'un pitre. Voyez comme elle fume, la belle eau sous l'enclume Maintenant je l'assume, cette odeur que je hume Jadis certes nous pûmes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2016

Marcher

Marcher Dans les senteurs miellées nées des cistes en fleurs Sous le soleil qui filtre entre les hauts nuages Je gravis essoufflé les chemins de passage Que j'emprunte parfois au prix de quelques pleurs. Comme moi sont légions ceux qui marchent sans cesse Peut importe le but, ils ressentent l'ivresse Le vent et le soleil sont pour eux des caresses Tant mieux si ce faisant ils oublient leur faiblesse. Marcher est mécanique ça vous lave l'esprit Ça vous rend disponible, ça chasse les soucis Quand on est concentré... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2016

Soir d'orage

Soir d'orage Elle a débarqué comme ça un soir d'orage Elle nous souriait c'était un vrai carnage Elle semblait échappée d'un conte pour enfant Elle était si belle nous en étions tous fans. Nous menions une vie ordinaire et triste Rythmée par nos besoins et les nécessités L'horizon était bas et les espoirs modestes Le travail et l'ennui avaient droits de cité. Elle a débarqué comme ça un soir d'orage Elle nous souriait c'était un vrai carnage Elle semblait échappée d'un conte pour enfant Elle était si belle nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2016

Les lendemains qui chantent

  Les lendemains qui chantent Comment donc l'homme croire qu'il peut gouverner l'homme Qu'il peut imaginer comment vaincre ses ardeurs Ses passions, ses faiblesses tout ce qui fait qu'un homme N'est jamais sous le masque, qu'un jouet de ses peurs. Combien il en existe de ces hommes en somme Qui ont pu surmonter ce qui en eux bouillonne Dominer les passions pour en rester plus sage Faire taire l'instinct, étouffer le sauvage. Regardez dans l'histoire et dites moi un peu En trouvez vous beaucoup de ces exemples... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2016

Atterrissage

Atterrissage  Tu rêves d'autres choses, ce jusqu'à l'overdose Lors mon bouquet de roses plaidera-t-il ma cause ? Je vois que tu t'égares, tu erres de gare en gare J'ai pour toi tant d'égards, mais n'est-il pas trop tard ? Surtout quand tu planes, très haut loin de tes fans Vois tu encore leurs âmes, tournées vers cette flamme ? Quand ta voix les emporte, les émeut de la sorte Sais ce que leur importe que tu ne sois pas morte ? Reviens de ces voyages, oubli ces aiguillages Redeviendras tu sage, fin des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2016

En culottes courtes

En culottes courtes C'était le temps des champs, au retour de l'école Quand nous y grappillions des figues ou des raisins Les maisons étaient rares dans ce monde agricole Il n'y avait personne alors sur ces chemins. L'autocar nous laissait à deux bons kilomètres Nos lourds cartables au dos nous les faisions gaiement Rapportant aux parents ce que pensaient nos maîtres  Jamais n'aurions songé qu'il en fut autrement. Mais quelle liberté sur ce simple trajet Nous y trouvions motifs à nous émerveiller Qu'il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2016

Renaissances

  Renaissances Dans un coin déserté de ma mémoire ancienne Flottent des farandoles et de jolies gondoles Les ai je imaginées ces images trop folles Ou sont elles des témoins d'un passé vénitien ? Avons nous une vie ou est ce que le voyage Que nous faisons un temps sur la terre sans âge Se répète cyclique, faisons nous plusieurs tours Éprouvés que nous sommes par un dieu sans humour. Avons nous souvenirs de mille existences Certains y croient je sais que nous sommes essences Incarnées dans un singe, un homme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]