05 décembre 2016

Quel changement ?

Pour quel changement ? Tous les jours on proteste contre ce qui est constant Tout les jours on appelle un profond changement Pourtant nous sommes tous, oh combien attachés A tout ce que l'on aime, on ne veut rien changer. Changement pour les autres pour qu'ils fassent autrement Permanence pour nous, conservons ce qui est Les autres ont tout faux il leur faut adopter Tout ce qui nous arrange, vraiment il est grand temps. Mais c'est tout ce qui change qui nous rend si inquiets S'Il faut que nous aussi on change ça ne nous sied ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2016

Un jour une chenille

Un jour une chenille... Un jour une chenille naquit dans un cocon Elle sortit bien vite de cette jolie prison Elle vit autour d'elle beaucoup d'autres comme elle Qui se précipitaient hors de cette nacelle. Une faim dévorante s'empara alors d'elle Et elle du ramper comme elle n'avait pas d'ailes Grimper en haut des tiges pour dévorer des feuilles Et se mettre à grossir de cette vie qu'on cueille. Un beau jour tout s'arrête elle ne contrôle rien Tout soudain elle secrète des fils et mille liens Qui tissent autour d'elle comme une... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Au coin de tes lèvres

Au coin de tes lèvres J'ai au coin de tes lèvres cru percevoir un signe Une ombre de sourire, pincement indulgent J'ai dans tes yeux aussi perçu un clignement Qui me donne l'espoir, alors j'en serai digne. Ne pas te décevoir et puis te faire rire Te donner un amour que tu crois impossible Ne pas compter l'effort pour atteindre la cible Pour moi baisser les bras, il n'y aurait rien de pire. Car ils sont si nombreux pressés autour de toi A espérer aussi que tu tendes tes bras Ils n'ont donc rien compris et ils ne savent pas Que... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Le chant du courlis

Le chant du courlis C'est le chant du courlis que j'écoute souvent Lorsque je me promène sur les bords de l'étang Il éveille en moi quelque émerveillement Car je sens qu'il m'amène jusqu'à l'aube des temps. Dans ces coins de nature préservés par miracle Il joue de sa musique dans l'étonnant spectacle De la vie qui y grouille en mille mouvements Qui agitent en harmonie les bords de mon étang. C'est le lent bercement des roseaux dans le vent Le clapotis des eaux qui va se répétant C'est le vol du héron qui va guettant sa proie... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Des merveilles à foison

Des merveilles à foison Chaque chose et chaque être sur notre jolie planète Mériterait d'être chanté dans un de mes poèmes Tout est extraordinaire, dans chacun de ces thèmes Une vie ne suffirait à en faire leur quête. Célébrer la nature est une obsession Car je crains que l'on n'aille vers sa destruction Lors en garder mémoire de toutes les façons C'est ainsi ma manière que d'en tirer leçon. Chaque souffle ou geste, chaque odeur ou couleur Est un petit bijou à garder dans nos cœurs Chaque scène du jour de l'aube au... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Mais que faire du temps

Mais que faire du temps ? Lentement, quand tout se meut ainsi, lentement Est-ce que c'est mieux ainsi, lentement Quand on va, quand on vient lentement, Quand on vit, on agit, lentement ? Est-ce que le temps aussi va plus doucement Les joies et les plaisirs, les ennuis, les tourments ? À vivre au ralenti, à faire doucement Gagne-t-on sur le temps, va-t-il plus doucement ? Prestement, quand tout se fait ainsi, prestement Est-ce que c'est mieux ainsi prestement Quand on va, quand on vient prestement Quand on vit, on agit,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2016

C'est pas top !

C'est pas top ! Dans nos jolies pelouses elle aligne ses bosses Pour ces espaces verts, c'est la fée Carabosse Quand le soir la pelouse est lisse et unie Au matin catastrophe de trous elle est remplie. Alors on la maudit cette peste invisible Qui fait ses galeries dessous inaccessible Et fait naître des monts de terreau trop horrible Dans nos jardins soignés de façon ostensible. On la chasse avec des petards ou des pièges De ses monceaux honnis voilà qu'on fait le siège On se frotte les mains déjà persuadés Qu'on est de cet... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Mer et montagne

Mer et montagne La vois-tu cette mer, ce tapis de coton Qui est sur la vallée et en cache le fond ? Nous sommes au dessus de la purée de poix Et dans ce ciel azur, se peut que l'on s'y noie ! Vous gens de la plaine, vous seriez bien en peine Rien que d'imaginer que dans l'air pur on baigne Vous êtes étouffés par les mille fumées Qui sous ce plafond bas ne peuvent s'échapper. Là-haut dans nos montagnes qui ont air de campagne Nous on respire, on flâne, en pays de cocagne On devine qu'en bas c'est pas la même histoire Que là où... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Qu'est-ce que tu me dis

Qu'est-ce que tu me dis ? Mais qu'est-ce que tu me dis Que tu ne me crois plus Parce que je t'ai dit Plein de craques en plus Que le père Noël Descend par la cheminée Tout droit depuis le ciel Pour poser les jouets Alors que tu m'as vu Même pas déguisé Sous le sapin pointu Que je les disposais Mais qu'est-ce que tu me dis Que tu ne me crois plus Parce que je t'ai dit Plein de craques en plus Que quand tu perds tes dents C'est une petite souris Qui met un peu d'argent Là où ta dent j'ai mis Alors que c'est maman Tu l'as vue... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Ombre et lumière

Ombre et lumière A ceux que la lumière inonde de ses traits Resteront inconnus la peur ou les regrets A ceux que les ténèbres enveloppent tout le temps Demeurent inconnus la joie et le printemps. Entre ombre et lumière sont les humains pourtant Attirés tour à tour par ces charmes différents Ou plongés malgré eux ou un destin changeant Dans l’acmé du bonheur ou bien dans les tourments. Il y en a très peu qui vivent résolus Dans l’un ou l’autre pôle, ou dans leur absolu La plupart de nous autres restons entre deux eaux Jusqu’à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]