Réhabilitons la sieste
Jadis quand j’étais jeune encore petit garçon 
On m’imposait la sieste et cela sans façon 
Je n’aimais pas dormir, j’entendais la leçon 
Que le sommeil est bon pour tous les enfançons.
 
Mais que de temps perdu, plutôt jouer aux billes
Un enfant passionné ne sens pas la fatigue 
Mais quand il a sommeil tombe comme une figue
Pourquoi aller dormir lorsque le soleil brille ?
 
Bien sûr qu’en ces temps-là, quand je faisais dodo
Comment donc deviner ce que permet la sieste
Lorsqu’elle est partagée, qu’elle n’est pas indigeste
Et qu’on peut y jouer à la bête a deux dos ?
 
C’est plus tard qu’on découvre les vertus de la sieste
Quand on est jeune et fort encore dans son assiette
On aime y passer après-midi entière 
A voir sur une peau tous les jeux de lumière.
 
Il y aura toujours la vraie sieste du Corse
Celle où on goûtera farniente et repos
Mais on aime aussi celle où ça se corse
Où c’est peau contre peau, qu’on y fait rodéo.
Pierre-Jean BOUTET