23 novembre 2015

Ensemble

Nous avons tous connu des défaites amèresDes lendemains de fiel, des réveils douloureux Nous espérions alors que viennent les jours heureuxNous faisions le gros dos parfois comme nos pères. Pourtant il faut se battre contre les vents contrairesIl ne suffit donc pas d'attendre et de se taireCe serait lâcheté que confier à d'autresUn avenir meilleur qui est après tout le notre. Il est des circonstances qui sortent de l'ordinaireDes moments où l'on est vraiment tenu de fairePreuve de courage défendre nos valeursSans lesquelles il n'est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2015

Le temps qui court

Longtemps le temps présent demeura immobileLa vie de nos aïeux était la notre aussiLes leçons tirées hier valaient pour aujourd'huiOn pouvait être sage si l'on n'était habile. Mais depuis quelques temps c'est un vrai tourbillonIl est des phénomènes qui jouent les trublionsNous sommes tous victimes d'une accélérationEt sommes obligés de tout mettre en questions. Les réponses d'hier à présent ne valent guèreElles sont dépassés avant d'être appliquées Il faut imaginer il faut mieux tout connaître Il nous faut innover sous peine de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2015

Hier

Hier j'ai vu en cachette un vieux film oubliéLes images superbes d'un monde du passéJ'ai pleuré en silence dans cette galerieOu je vis à présent puisqu'ils ont tous peri. Dans le monde enterré ou maintenant on vitOn nous parle sans cesse d'un lointain paradisQui sera notre un jour on nous l'a bien promis Si nous faisons toujours tout ce que l'on nous dit. Mais ce fut notre terre qui fut un paradisJe le sais à présent que j'ai vu le soleilCet astre merveilleux qui éclairait le cieloh, plus fort que ne font nos bien pauvres bougies ! ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2015

Encore un instant

Encore un instant monsieur le bourreauLaissez moi respirez cette odeur de sureauJe voudrais tant encore des fraises de ces boisTaquiner un peu ma fille la voir rire avec joie Courir dans la nature, manger des confituresAller voir au théâtre des comédiens très sûrsavec foi et talents jouer des sentimentsRencontrer des amis, faire beaucoup l'amant, Chanter, danser, rire et toujours converserPartager des repas qui n'en finissent pasAvec amis, famille ou de vieux élus las Me faire tirer l'oreille par un maître vexéQu'on ne connaisse... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2015

Albums de famille

Quand nous ouvrirons nos albums de famillePour que nos enfants voient ce qu'était nos viesPourrons nous retenir devant nos fils nos fillesDes larmes de regret sous leurs regards d'envie. Alors que nos aïeux sur leur photos jauniesNous montraient les malheurs qu'ils avaient traversésEt tous les sacrifices qu'ils avaient eux du fairePour nous offrir un monde où il faisait bon vivre. Nous devrons au contraire affronter les regardsDe nos enfants sévères, expliquer nos écartsComment justifier alors tous nos retardsComment faire pardonner... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2015

Repos

Dans l’infini des voies où sont donc les issues Dans la trame des jours qui nous fait un tissu, Il y a tant d’alternatives, tant aussi de dérives Il y a tant de doutes et aussi tant de routes !   Au gré des temps et des tempêtes, Au gré des plans qui s’amoncellent Au fil des eaux qui se déchaînent Au fil des armes qui nous blessent   Comment saurions nous donc la ligne de conduite Les bonnes décisions seraient elles fortuites ? Quelles sont les étoiles qui peuvent nous guider Où est donc la polaire à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2015

Le grand chambardement

Viendront les temps joyeux de la grande fêteQuand on verra dans tous pays les grands poètes Chanter la paix retrouvée dans l'humanitéQuand enfin partout les guerres auront cessé. On rira alors bien de ces temps troublésComprenne qui pourra les hommes se battaient Pour quelques arpents de terre pourtant désoléesAu fond des mers je crois pour quelques puits forés Pour arracher à la terre le poison qu'elle donnaitAlors que le soleil pouvait tous nous chauffer. La terre, le feu, l'air, l'eau et le ventOn retournera aux premiers... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2015

Complainte du seigneur

Que sont toutes ces trilles qui vrillent mes oreillesQui sont ces joyeux drilles qui dansent au soleilQue la barbe me grille ce sont des troubadoursQui tout devant gambillent et chantent à l'amour Que sont donc tous ces cris qui vrillent mes oreillesCe sont douleurs et peines à nul autre pareillesQue la barbe me grille ce sont des tourmenteursQui tout devant s'agitent et répandent l'horreur Que sont donc ces prières qui vrillent mes oreillesCe sont celles des hommes pardi elles sont si vieillesQue la barbe me grille ce sont donc ces... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2015

Nouveau logiciel

Quelques mots sont jetés sur des réseaux fébrilesComme graines au vent ils sont bien sûr fragilesComme graines pourtant ils cherchent un terreauPour y germer un jour comme un roseau gracile.Chênes ou roseaux qu'importe quels végétauxCar les deux porteront aussi bien mes propos. Toi qui parcours souvent ces supports numériquesToi qui est en recherche de sens ou de signesToi qui aime rêver mais juge la politiqueComme hélas souvent un spectacle indigneToi qui voudrait savoir s'il y a de l'espoirTu peux lire mes vers le matin et le soir.... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2015

Double jeu

Nous vivons tous hélas une vie à deux facesParfois nous sommes heureux souvent sommes meurtrisQuand le matin tu ris le soir aussi tu pleuresQuand tu es au paradis il n'est pas loin l'enfer. Il est si difficile de savoir si demainSera la le bonheur pour vous tendre la mainNous n'avons d'autre choix que vivre au présentS'il est bon c'est charmant je le veux tout le tempsS'il est dur c'est pas sur qu'il durera longtemps. Quand elle m'a dit je t'aime j'ai senti une vagueQui me prenait entier me portait au pinacleQuand elle m'a dit je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]