13 septembre 2017

Volonté et désir

Volonté et désir  Un jour m'a dit mon père tu dois fortifier Bien plus que tu ne fais ta propre volonté  Cela n'est pas donné si l'on ne s'y entraîne Ca n'est certes facile mais ça en vaut la peine. Car un homme n'est rien s'il n'a de volonté  Si des événements il n'est que le jouet S'il ne peut infléchir le cours de son destin S'il n'a sa vie à coeur pour la prendre en mains. Pour se fixer un but, pour le réaliser  Il faut fort le vouloir ne se laisser briser C'est par sa volonté avant toute autre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 septembre 2017

Une vie tatouée

Une vie tatouée  J'ai sur ma peau là tatoués  Tous ces chers noms des gens aimés  Je les aurais scarifiés  Pour mieux leurs empreintes garder. J'ai dans ma chair, j'ai dans mon coeur Le souvenir de ces bonheurs Qu'ils m'ont laissés au fond de l'âme  Qu'ils soient des hommes ou des femmes. Toute une vie que je peux lire Comme lorsqu'on ouvre un livre Chaque nom en est un chapitre Il en est d'ailleurs le seul titre. J'ai sur ma peau tous leurs visages Qui forment du livre les pages Glanés... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2017

Écheveaux

Écheveaux  Tous ces liens emmêlés qui forment les familles Tous ces liens qui se forgent ou qui se décanillent  Ces liens parfois serrés au point que se confondent Les gens qui s'y blottissent dans l'amour qui abonde, Ces liens si distendus qu'on n'en voit plus la trame Ces liens qui sont rompus quand surviennent des drames Ces liens qu'on aime tant ou même qu'on honnit Qu'on sent peser sur soi ou bien que l'on maudit. Ces liens que l'on bâtit lorsqu'elle s'élargit Et qu'entrent dans le cercle quelques... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2017

Les lionnes

Les lionnes Vois comme elle est sauvage dans sa fureur de lionne Ses yeux et ses cheveux, il semble qu'elle rayonne Prête à montrer les dents face à toute menace Qui serait un danger pour l'enfant qu'elle enlace. Ce petit, ce trésor sorti de ses entrailles Au milieu des décombres et des bruits de mitraille Cet enfant de l'amour qui a pu voir le jour Dont la vie ne vaut rien, par les temps qui ont cours. Dans ces temps de tumulte, les vies ne comptent guère  On ne fait que survivre au mieux pendant les guerres Ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2017

Après l'amour

Après l'amour La lumière rasante souligne et c'est beau Le moindre de ses pores, de son duvet de soie C'est ce doux territoire qu'explorent tous mes doigts Avides des frissons qui courent sous sa peau. Des larmes de sueur brillent ici et là  Témoins bien silencieux de nos recents ébats  J'en sèche patiemment partout toutes les traces Attentif aux moments où son corps se délasse. Elle est abandonnée sur les replis des draps Ses membres étalés avec grâce sont las Son souffle soulève avec lenteur ses seins ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2017

De profundis

De profundis Je peux me lamenter sur ces temps difficiles Sur ceux qui se dessinent ou qui nous assassinent Hélas je ne crois pas faire oeuvre utile Seuls les actes seraient de bonne médecine. Lors n'ayant que mes mots et de belles paroles Point ne sert de les mettre au service de folles Espérances déçues avant que d'être nées  Je préfère chanter ce qu'il reste d'années. Où le monde est si beau malgré quelques balafres Où la terre est superbe malgré tout ce qu'on bâfre Où puis goûter encore jusqu'à m'en enivrer ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 septembre 2017

Nos choix d'avenir

Nos choix d'avenir C'est la voix des anciens que souvent l'on invoque  Comme si le passé nous dictait l'avenir Je ne dirais jamais que des pères me moque Mais je me soucie plus des enfants à venir. Ce sont plutôt leurs voix que je me dois d'entendre J'essaie d'imaginer ce qu'ils doivent attendre  D'hériter de ce monde, qu'il soit encore vivable C'est d'abord de cela que l'on est redevable. Dans ce monde qui change à si grande vitesse Il nous faut inventer de nouvelles adresses Nous devons épargner la terre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2017

Illusion paradis

Illusion paradis Solitude glacée, désaccord impatient Parole déplacée, tout seul dorénavant  Ombre qui s'épaissit, silence inquiétant  Illusion paradis, promesse au mourant. Blessure invisible, humiliation facile Ne pas servir de cible, le coeur est trop fragile Chagrin qui ronge l'âme, hélas trop courant drame Pas le bonheur des dames, entends le cerf qui brame. Déchirure profonde, est-ce la fin d'un monde La colère qui gronde, pourquoi ces peurs immondes Les guerres assassines, la terreur qui déprime ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2017

Illusion paradis

Illusion paradis Solitude glacée, désaccord impatient Parole déplacée, tout seul dorénavant  Ombre qui s'épaissit, silence inquiétant  Illusion paradis, promesse au mourant. Blessure invisible, humiliation facile Ne pas servir de cible, le coeur est trop fragile Chagrin qui ronge l'âme, hélas trop courant drame Pas le bonheur des dames, entends le cerf qui brame. Déchirure profonde, est-ce la fin d'un monde La colère qui gronde, pourquoi ces peurs immondes Les guerres assassines, la terreur qui déprime ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 septembre 2017

Rêves de montagne

    Rêves de montagnes   Certains rêvent d'aller jusqu'aux lointaines étoiles  En croyant tout connaître du monde où ils sont nés  Savent-ils de la terre tous ces endroits secrets Vers lesquels ils pourraient mettre aussi les voiles ?   Il en est sur lesquels on prétend tout savoir Que l'on a simplement effleurés sans les voir Ainsi sont les montagnes, présences familières  Qui ne livrent pourtant qu'à bien peu leurs mystères.   Combien elles sont multiples, elles ont de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]