Une corde est cassée.
Une corde est cassée de la vieille guitare
Elle ne peut plus jouer ses airs de flamenco
Un sanglot s’est brisé tout au fond de ce bar
Car sans son instrument, combien son cœur est gros
Que peut le musicien s’il ne peut plus jouer ?
Plus de corde à son arc, il est paralysé 
Mais le voilà qui tape sur le coffre de bois
Mais le voilà qui chante de sa si belle voix.
Il porte tout en lui de belles mélodies
Des rythmes à se damner et des vents de folie
De la romance douce, des odeurs de whisky 
Tout en lui tout ça danse et lui redonne vie.
De sa bouche il imite tous les sons de guitare
Ils s’étaient envolés, mais comme c’est bizarre
Il devient lentement véritable homme orchestre
La musique est en lui et il en est le maître.
Nous sommes des guitares, nous sommes des tambours
Pourquoi pas violoncelles sur des chansons d’amour
Laissons les vibrations envahir notre corps
Elles sauront le chemin de nos plus beaux accords.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com