On peut toujours causer
A tous les citoyens en mal de société 
A tous ceux qui demandent un peu de dignité 
Les pouvoirs leur répondent motus et consommez
On se fout de vos maux, vous pouvez bien causer.
A tous les scientifiques qui leur disent assez
Nous allons dans le mur, il nous faut tout changer
Les pouvoirs leur répondent tout ça billevesées 
On se fout des donnés sur lesquelles vous causez.
A tous les petits peuples par tous abandonnés 
Qui leur disent attention on va bientôt crever
Les pouvoirs leur répondent pour nous vous n’exister
On se fout de vos vies, allez ailleurs causer.
A tous les animaux, les mers, aussi les plantes
Qui meurent tous les jours des actions malfaisantes
Les pouvoirs les ignorent, il n’y a rien à gagner
Se foutent de cela, que l’on puisse en causer.
A tous les cris d’alarme que l’on voit exploser
Malgré toutes les preuves qu’on peut leur apporter
Les pouvoirs sont aveugles et se montrent obstinés 
Ils ne veulent changer, on peut toujours causer.
D’où naissent ces pouvoirs, sinon des lâchetés 
Dont nous faisons tous preuve quand nous allons voter ?
Si tiennent ces pouvoirs, c’est sur nos ignorances
Quand tous nous consommons sans souci des souffrances.
Pierre-Jean BOUTET 
cambredaze.canalblog.com