15 octobre 2016

Petit tambour

Petit tambour   Tu frappes fort petit tambour De tout ton cœur, tu bats, tu cours Pour dire aux hommes petit tambour Qu’il va venir le dernier jour.   On t’a soufflé, t’es messager De le crier, de l’annoncer La fin du monde est programmée Il te faut donc les alarmer   Dernier round, dernière chance Machine arrière il est grand temps Un pas plus loin sur la balance Le gouffre est là qui vous attend.   Tu frappes fort petit... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 octobre 2016

En fin de compte

En fin de compte   La montagne qui se dresse si imposante devant toi Elle semble éternelle, indifférente à la loi Qui fait du temps le seul vainqueur, dans la lutte longue et vaine Mais le sais tu elle perdra, même ce combat de longue haleine   Si solide on la croît, mais fragile au bout du compte Si tranquille quand on la voit, mais minée en fin de compte.   L’entreprise autour de toi, si géante à tes yeux Elle semble la plus forte, parfois même elle dicte... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Colère nue

Colère nue   Ta colère est nue, coupante comme une lame Ta peine est connue elle est pleine de larmes La perte est venue sans même une alarme D'un avion inconnu et des bombes ses armes.   La rage te submerge au risque d'étouffer À peine tu émerges pas le temps de souffler Tu es là sur la berge à voir son corps flotter C'est sûr que tu gamberges, que tu veux te venger.   Tu ne peux comprendre ce qui tombe sur toi Il te reste à apprendre de ces... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

L'étincelle

L'étincelle de joie   J'aimerai la revoir cette lueur sublime Dans tes yeux lumineux, avant qu'on ne t'abime L'étincelle de joie qui y brillait alors Avant que tu n'aies vu, trop en face la mort.   J'espère voir refleurir aux recoins de ta bouche Ce si charmant sourire qui tu sais tant me touche Ces fossettes creusées tout en bas de tes joues Qui te rendent si gaies, je sais que tu en joues.   Tristement sont éteints tous ces signes de joie Se sont... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Jours après jours

Jours après jours   Certains jours sont de joie et j'ai du coeur au ventre Je marche dans les pas des légions sur la piste Et je ne doute pas l'Avenir est au centre Et j'ai entre mes mains un futur optimiste   D'autre jours sont tristes et j'ai la peur au ventre Je fléchis sous la botte de ces légions autistes Je ne vois l'avenir que couvert de noir d'encre Et je vois dans mes mains une mort qui m'attriste.   Entre les hauts les bas mon esprit se décentre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Jours de peine

Jours de peine Ce sont des jours de peine toujours ils nous ramènent A ces moments précieux vécus les jours heureux Dans les beaux souvenirs où l'esprit se promène Nous donnent cet espoir, les revivre à deux. Ils ne doivent exister pourquoi ces jours de haine On ne doit y penser si toutefois on veut Qu'ils n'occupent pas trop longtemps nos domaines Ce sont des jours de peine toujours ils nous ramènent A ces pensées ces rêves où l'amour se promène Où on se sent plus haut que ne sont tous les dieux Je flotte dans des vagues où la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 octobre 2016

A l'aube

A l'aube Un soleil pâlichon au travers de la brume Des versants estompés sans qu'aucun feu de fume Des voiles éthérés qui flottent ici et là Les gris vont laisser place aux couleurs plus lilas Et dans ce petit jour un oiseau qui s'envole Il s'en fallut de peu que même il me frôle Je roule au ralenti, je n'en veux rien rater De ces instants volés sans la pleine clarté. Pas un bruit si ce n'est le doux ronronnement Du moteur empêché de tourner follement Tout seul sur le plateau dans l'aube qui renaît Je me sens au milieu d'un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Mon école

Mon école Ceux qui ont comme moi appris sur une ardoise Où sur un tableau noir à tracer à la craie Les lettres maladroites des premiers mots créés De leurs mains d'écoliers à l'école gauloise Se souviennent longtemps du temps des blouses grises De cette discipline, de ces leçons apprises Dans ces salles austères où s'enseignaient jadis Ces valeurs dont se moquent les jeunes d'aujourd'hui. J'écris sur ma tablette mais la nostalgie entre Qui dans ces souvenirs resurgit maladroite Je n'ai plus sur les doigts ni poussière, ni encre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

Mon village

Mon village Beau était mon village autour de son rocher Parmi ses rues étroites j'aimais m'y promener Dominant la vallée avec sa roche altière Entouré de pinèdes et de crêtes de pierres. Un mouchoir de poche, s'y trouvaient un château L'église, la mairie, la place du marché Ombragée de platanes et bordée d'un café Aussi le boulodrome et ses joueurs folklo. L'école était au centre, elle aussi perchée Dans toute mon enfance, la vie elle rythmait C'était une évidence qu'aucun ne contestait Nous avions cette chance tous de la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2016

La lampe de chevet

La lampe de chevet Bien posée, si discrète à la tête du lit Dominant ce chevet là où nous posons tous Mille petites choses pour mieux vivre nos nuits Elle offre son halo, et ça rien que pour nous. Quand nos yeux fatigués de parcourir les pages Ont besoin pour poursuivre d'un surcroît de lumière Quand sur le matelas nous sommes en étalage Elle diffuse sa lueur propice à nos prières. Quand l'effroi nous saisit dans nos terreurs nocturnes Qui peuplent nos cauchemars tout au fond de nos turnes Notre main affolée espère la trouver... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]