05 mars 2017

Pécher...

  Pécher... La chandelle a brûlé et au pied du bougeoir La cire accumulée a des formes bizarres Un homme en tenue sombre est couché près de là  Sur son crâne la peau luit à faibles éclats. La nuit a été longue pour ce grand échalas  En proie à ses tourments et intimes débats  Pour chasser ces démons qui lui font tentation  Et calmer de sa chair les honteuses pulsions. Comment pourrait-il donc garder son attention Pour tous les sacrements qui sont dans sa mission Entendre confession,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2017

Sommes -nous ?

  Sommes-nous ? Sommes nous des bouchons ballotés par la vie  Des grains de sable fous dont vont jouer les vents Des gouttes d'une pluie qui se perd trop souvent Les akènes plumeux d'un champ de pissenlits ? Si poussières d'étoiles nous sommes éternels  Le souffle de nos vies lui n'est qu'une étincelle  Qui vacille et brille de façon fugitive Et parfois se révèle d'une humeur créative. Sommes-nous des fantômes produits de dieux jaloux Personnages de rêves aux destins un peu flous Des jouets... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2017

Amours clandestines

Amours clandestines Je me souviens encore quand il m'a fait reproche,  Tout ce sang dans sa voix,  ce regard qui m'accroche Je ne m'attendais pas que si près il s'approche Ainsi tout contre moi, que j'en ai la pétoche. Sa colère déborde à peine contenue Je me sens devant elle vulnérable et nu C'est qu'il est très costaud ce gaillard énervé  Qu'à sa demoiselle j'ai pu m'intéresser. La fille est si accorte et pas très farouche Elle a bien voulu que je goûte sa bouche C'est là un premier pas que je ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2017

Dents de scie

  Dents de scie Le blizzard s'est levé et fouette mon visage Tout se trouve estompé plus de paysage Le froid soudain pénètre mes pauvres vêtements  Je n'avais pas prévu cette saute du temps. C'était l'instant d'avant le temps de la confiance Je marchais insouciant perdu dans mes pensées Maintenant je ressens une certaine urgence De rentrer bien au chaud je suis vraiment pressé. En montagne le temps est l'image de la vie Qui un jour vous contente et un jour vous sourit Mais qui le lendemain déclenche un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2017

Canailloux

Canailloux On suivait des pistes de branches et de cailloux On s'égarait parfois en petits canailloux On connaissait les bois, car on était chez nous  Nous étions des enfants si libres après tout. Nos mollets dénudés étaient toujours griffés  D'avoir franchi ronciers tout le long des sentiers Nos ongles étaient noirs de terre et de graviers Pour tous ces beaux châteaux qu'alors on construisait. Nos habits n'étaient pas plus résistants que nous Aussi comportaient-ils je l'avoue quelques trous Nous nous en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2017

Quidam

Quidam S'il me prend par le charme il sait ça me désarme  Je suis certes une dame mais que j'aime son brame  Mon cœur alors s'alarme, mon corps lui rend les armes Mon cœur verse des larmes il aime tant les drames. S'Il me prend par la taille, dans mon cœur c'est pagaille Je la perd la bataille lorsque mon cœur défaille  Quand ma raison déraille qu'il me prend par la taille Et tout mon corps de caille saute maille après maille. S'il me prend par le cou c'est bien son plus beau coup J'ai beau... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mars 2017

Ça tangue !

Ça tangue ! Dans les fourrés épais de nos pires cauchemars Qui viennent nous traquer horribles traquenards Quand même yeux ouverts on ressent ce cafard Que le cœur et l'esprit sont pris dans ce coaltar, Tout alors de la vie nous semble peint en noir Il n'y a plus de lumière et plus non plus d'espoir On ne voit pas d'issue on est comme aux abois Prisonnier, encerclé , on sombre et on se noie. S'il n'est tout près de nous une main secourable Quelques mots pleins d'amour une patience d'ange Pour nous aider alors... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2017

Fausses pistes

Fausses pistes Quand je m'en vais courir sur des rayons de lune Ou chasser les nuages jusque à Pampelune Que je m'en vais marcher sur le sable des dunes Sur ces plages de rêve qu'on nous montre à la Une. Je ne puis que rêver que pour moi c'est crédible  Goûter par la pensée aux plaisirs impossibles Qui ouvriront leur porte aux élites, leur cible Et restent pour le peuple presque inaccessibles. Quand je me vois plonger dans une eau bleu azur Au fond d'une piscine grande comme un lac Que je marche tranquille... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2017

Changements

Changements Fut un temps disent nos pères  Où les poissons en rivières  Les animaux dans les forêts  Y pullulaient en liberté. Fut un temps on disait hier Où le respect guidait nos pas Les aînés donnaient le la Et de cela on était fiers. Mais les temps changent on le sait Plus rien comme hier n'est plus A beaucoup cela n'a pas plu  De le nier n'a pas d'effet. On ne sait plus trop où on va  On avance cahin-caha  L'incertitude est partout  Il y a de quoi devenir fou. ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2017

Poème de saison

  Poème de saison   Quand un jour le printemps pointe son nez charmant Un de ces jours d’hiver où ne souffle le vent On est d’abord surpris, on se réjouit pourtant On évoque toujours comment c’était avant.   Quand les saisons tenaient la promesse du livre Quand toutes respectaient avec du savoir vivre Le rôle assigné de tous temps bon à suivre Lorsque le thermomètre indiquait chaud ou givre.   A présent elles sont toutes en même temps La... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]