23 avril 2017

Do...dommage

Do-dommage ! Je n'ai jamais su bien dire Et tout simplement je t'aime Sans crainte d’ouïr des rires D'entendre des anathèmes Je n'arrive pas à croire Que quelqu'un puisse m'aimer Sans se moquer de ma poire De ma façon de parler Car voyez-vous ce que j'ai Et ce depuis mon enfance C'est l'ennui que je bégaie Et qu'en moi je n'ai confiance Dans ma tête tout est clair Les mots me viennent sans peine Quand je parle je les perds Voilà que les sons se traînent Je force et je rougis Je vois dans les yeux des autres La pitié et le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2017

L'eau du Léthé

L'eau du Léthé C'est pour mieux t'oublier, Je bois l'eau du Léthé Oublier les mots doux dont tu m'as allaité Quand tes bras tu m'ouvrais où je me réfugiais Sur ton sein je pressais une bouche enfiévrée, C'est pour mieux te chasser de mes sombres pensées Chasser ces chers moments où tu t'abandonnais Quand mes bras je t'ouvrais sans que tu le demandes Sur mon cœur tu posais une bouche gourmande. C'est pour mieux effacer ce que fut ce passage Effacer ces images de ton si cher visage Quand tes yeux tu ouvrais que tu me regardais... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2017

Ensemble

Ensemble Je n'ai jamais pensé prendre une autre route Que celle qu'avec toi je suis sans aucun doute Je me souviens à peine de ce qu'était ma vie Avant notre rencontre qui mon cœur a ravi. Tu es une évidence, une partie de moi Je me sens en confiance quand tu es avec moi Nous nous sentons si bien là tous deux sous ce toit Que je ne l'imagine ma vie sans moi pour toi. Quand nos regards se croisent y brille la tendresse Ce sentiment si doux que l'autre vous caresse Une onde de chaleur souvent lors m'envahit Je ressens ce bonheur... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2017

Des souris et des hommes

Des souris et des hommes Ce matin au lever j'ai vu une souris Assise sur mon lit qui semblait intriguée Sa moustache frisait sous ses yeux étonnés Quand elle m'a souri j'en fus vraiment surpris J'ai cru que je rêvais et mes yeux j'ai frotté Pour me persuader de la réalité Mais j'ai eu beau frotter de plus belle Elle était toujours là la jolie souricelle. Alors imaginez ce que fut ma surprise Quand par cette souris la parole fut prise Pour dire quelques mots que j'ai même compris Monsieur me direz-vous mais quoi donc vous a... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2017

Grand Nord

Grand Nord Il m'arrive souvent de m'en aller très loin La bas dans le grand Nord que je connais le moins Sinon par les écrits de ce cher ami Jack Qui m'ont tant fait rêver quand j'étais un morbac. Au milieu des sapins, sur des pistes enneigées Je pousse fort mes chiens pour mon traîneau tirer Ou alors je m'enfonce à hauteur de mollets Sur de vieilles raquettes qu'un indien m'a prêtées. Je brave la tempête un mouchoir sur le nez Et de grosses lunettes me protègent les yeux Je construis mon igloo quand la nuit va tomber La nuit est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2017

Patience

Patience Une chose après l'autre c'est ainsi qu'on construit Un pas mis devant l'autre cela porte ses fruits Sans brûler les étapes, patiemment et sans bruit C'est ce que j'ai appris, où la vie m'a conduit. J'étais jeune, impatient, je voulais tout de suite Ce que je désirais, ma ligne de conduite Me poussait à agir sans bien trop réfléchir Tout ce que je voyais, je voulais le cueillir. J'avais aussi dit-on, yeux plus grands que le ventre Je dévorais vite et trop sans attendre Sans prêter attention tant j'étais très glouton... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 avril 2017

La force dans nos coeurs

La force dans nos cœurs. Tant de choses qui s'usent, se délitent et ne durent Tant d'espoirs qui s'envolent, se fondent et nous désolent Tant d'amitiés qui se perdent, s'éloignent et disparaissent Tant de choses qui bâties, s'écroulent et s'effacent, Mais il y a des amours qui eux résistent au temps N'en déplaise aux jaloux et à tous les méchants Car les amours ne s'usent que si plus on en use Car les amours vivaces sont ceux dont on abuse, Bien sûr il faut nourrir ce sentiment vorace Ne jamais l'oublier car alors il s'efface... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2017

Vagabondages

Vagabondages J'aime à vagabonder de toutes les manières Je n'ai pas dit errer, car errer c'est se perdre Lors que vagabonder c'est plutôt ligne ouverte A ce subtil plaisir d'une autre découverte. J'aime à me laisser aller soit en pas, soit en rêve Pour peut-être tomber, alors je me relève Et je repars confiant dans ce que me réserve Le hasard dont je sais qu'il ne connaît de trêve. J'aime donc à flâner, à me laisser guider Par une simple odeur, un parfum, une idée Vers quel ailleurs connu ou vers quel inconnu J'avancerai... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 avril 2017

Tentations

Tentations Quand tout est en vitrine comme à portée de main Supplice de Tantale, aujourd'hui et demain Quand on ne peut que voir, ni toucher, ni goûter Quand on n'a que l'espoir seulement d'approcher, Comment ne pas sentir en soi de la colère Quand d'autres sous vos yeux profitent des richesses Comment n'être frustrés, alors que l'on espère D'avoir un peu aussi nous de ces largesses ? Le monde d'hier était on sait bien plus fermé Chacun vivait sa vie plutôt en vase clos Le monde maintenant n'essaie plus de cacher Les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2017

Silence

Silence Combien dans le silence tant il est angoissant Quand il n'y a de réponses à ce que je ressens J'aimerai tant entendre une voie s'élever Pour me dire enfin où dois-je bien aller. Nous sommes sinon tous, du moins c'est la plupart Tournés les yeux au ciel comme si quelque part Se trouvait dans les cieux au milieu des nuées Un être qui pouvait enfin nous éclairer. On le prie, on s'incline, on lui fait des offrandes Toujours, toujours, aussi car on lui demande De guider mieux nos vies, ou de nous accorder Ce que la vie sur... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]