20 mars 2016

On peut rêver...

On peut rêver.... Quand passent dans le ciel majestueux nuages Ne vous semblent ils pas des bateaux en voyage Partant vers l'inconnu et transportant à bord De beaux rêves d'ailleurs et d'iles au trésor ? Quand mille étoiles scintillent sur le grand écran noir Ne paraissent elles pas des villes endormies Envoyant de très loin des signaux de ces vies Qu'il nous plait d'inventer pour bercer nos espoirs ? Quand les oiseaux s'élèvent au dessus des lagunes Qu'ils semblent bien voler, myriades vers la lune Emportent ils... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mars 2016

Prémices

Prémices Je vois les toits d'ardoise où subsistent en traînées  Quelques plaques de neige par l'hiver oubliées  Dans un ciel plombé gris, sous ce plafond si bas La terre espère le printemps qui ne vient pas. Dans cet entre deux la nature hésite  Entre un soleil bas et un feu qui crépite  On prépare les semoirs mais le sol est glacé  On a toujours l'espoir des dernières gelées. Des fumées s'échappent de toutes les cheminées On brûle dans les foyers les dernières flambées  Dans les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2016

Dernières chances

Dernières chances Parfois je désespère, je crains bien que la terre Ne devienne un jour un caillou délétère Lors j'écris mes angoisses, je crie mes mises en garde Et rejoins la cohorte de tous ceux qui regardent. Mais parfois j'aperçois, une bonne raison Une belle initiative qui ouvre des horizons Vers de meilleurs usages, bien plus respectueux De la mère nature et de ses biens précieux. Combien ils ont du mal, tous ceux qui disent vrai À se faire entendre, à se faire comprendre Des siècles d'habitude, des intérêts de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2016

Toi

Toi Te dirai je assez oh ma tendre, ma douce L'effet que tu me fais par ta seule présence Quand ton sourire éclaire ton visage, ma chance Jamais pour ces moments ne pourrai crier : pouce ! Quand je vois dans tes yeux, comme lus dans un livre Dès que tu m' aperçois, ce qui les illumine Mes peurs et mes soucis, ce qui alors me mine Fondent, comme au soleil, une plaque de givre.  Dans ton aura d'amour, dans ce que tu dégages Qui en toute inconscience diffuse autour de toi Je me baigne à plaisir, tous les jours j'y... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2016

La fugue

La fugue On se sent si coupable quand on part en cavaleQu’on laisse derrière soi une vie si banaleQu’on abandonne aussi ceux qui tenaient à vousA qui on ne fait signe, tant on a honte de nous. On se sent dans l’impasse, il n’y a d’autre issueQue de fuir au plus loin, ces ennuis qui nous tuentOn a bien résisté et on a tout tentéMais si on reste plus, on sera écrasé. Alors un jour on part, on s’en va au hasardSans avoir calculé ce geste insenséMais comme une évidence il s’est donc imposéOn ne sait ce qui suit, il est déjà trop tard. ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2016

L'art de vivre

Lézarder au soleil dans la langueur de l'étéPartager un bon verre à la terrasse des cafésEt mille petits riens qui nous font tant de bienCes choses inutiles et pourtant essentielles Qui ont pour nos papilles un petit goût de miel Des mélodies futiles, des pièces déclaméesDes objets ouvragés, des tableaux aux muséesDes repas partagés, des moments savourésSurtout la liberté de penser d'exprimer Des critiques musclées , des opinions sensées. En tous temps en tous lieux paroles libérées,Irriguent nos sociétés de toutes sortes... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2016

Goupil

Alors que je roulais sur ce chemin tranquilleEn regardant distrait un paysage d'hiverUn mouvement furtif dans un champ en déversAttire mon regard, silhouette agile C'est un très beau renard qui traverse en douceUne fois bien rendu sur l'autre bas côté Il s'arrête dans le champ à quelques pas de nousEt il tourne sa tête, ses yeux sur nous fixés. Nous nous sommes arrêtés, par cette vue surprisUn renard en plein jour et qui s'est pas enfuiL'occasion est trop belle pour admirer GoupilSon pelage est fourni, de poils roux ,de poils gris ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2016

Janvier 2015, janvier 2016

Dans les anniversaires, les commémorationsJe ne suis pas à l'aise, je me sens un peu conMais ces jours ci mes frères, je suis à l'unissonDe notre peuple meurtri, par les déflagrations. Il y a un an déjà, qu'une série de dramesHélas suivis depuis de bien d'autres tueriesNous a plongé d'un coup dans une vraie folieCelle qui a saisi des hommes et des femmes Certains dans nos pays, élevés parmi nousOnt retourné les armes, pour des raisons de fouSur leurs compatriotes pour nous mettre à genouxIls ont fait bien du mal, pas eu raison de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2016

A mes amis poètes

À mes amis poètes je lance un cri d'amourVos écrits m'en délecte, mais j'aime les détoursL'amour qui nous anime peut trouver une issuePour s'exprimer ailleurs que dans nos corps à nu. L'amour est une force qui traverse le tempsQui traverse l'espace, s'incarne aussi souventDans un arbre, une pierre, une rivière en crueDans l'animal qui court ou dans le cerf en rut. L'amour de la nature, l'amour de nos semblablesNe merite-t-il pas aussi qu'on s'y attardePourquoi ne pas quitter nos lits et nos alcôvesPour écrire aussi partout où il se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2016

Hélène

Quand je te regarde Hélène Ma petite madeleine Je nous revois enfants Il y a bien longtemps   Nous cherchions dans les forêts Des asperges sauvages Nous roulions dans l’herbe Le temps était superbe   Dans le vieux grenier Allions nous déguiser Nous faisions des costumes De chiffons et de plumes   Quand je te regarde Hélène Ma petite madeleine Je nous revois enfants Il y a bien longtemps   Nous chipions les gâteaux Que faisait tante Céline Et qu’elle laissait au chaud Sur sa table de cuisine ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]