07 mai 2016

Voyages imaginaires

. Voyages imaginaires Dans le bleu de lagons, plus limpides et brûlants  Dans de claires rivières qui dévalent en torrents Dans des lacs de montagne reflétant les versants Dans des baignoires pleines de parfums et d'encens Dans des eaux si tranquilles que caressent les vents Dans des bains d'eaux thermales toujours opalescents Dans des mares d'eau fraîche où vont tous les amants Dans les mers des tropiques où volent les flamands Je me baignerai un jour , indolent et paisible Sur les sommets blanchis par des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2016

Lueurs

    Lueurs... J'ai sondé l'avenir, j'y ai vu des nuages De gros nuages noirs dans des lueurs d'orage Sous ces nuées si sombres, j'ai bien entraperçu Quelques éclairs d'espoirs mais ils étaient ténus. J'ai sondé le passé de l'homme sur la terre Et ce que j'y ai vu, comme vous cela m'atterre Tant de guerres, de combats, maladies et misères En dépit de progrès mais ils ne pèsent guère. J'ai vu notre présent et là mon cœur se serre À voir comment les hommes, partout, ça me consterne S'efforcent en tous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2016

Un caillou dans la chaussure

  Un caillou dans la chaussure J'ai trouvé ce matin, en mettant mes chaussures Un caillou bien coquin, coincé dans la semelle Si je ne l'avais vu, j'aurai une blessure Et j'aurai eu grand peine à jouer les gazelles. Dans la vie ordinaire, on les sent pas toujours Les grains qui nous empêchent d'aller jusqu'au bout Les pièges qui se trouvent sous chacun de nos pas Et dans lesquels on tombe, quand on ne les voit pas. Parfois comme c'est bête, ça tient à pas grand chose Réussir ce qu'on veut, brisé par quelque... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 mars 2016

Appel secret

Appel secret Dans les vapeurs du temps mon âme s'est fondue Dans la langueur des songes elle s'est souvenue D'une vague lueur à l'horizon d'un monde Comme un appel secret, timide coup de sonde. Un fil lors s'est tissé entre ce son ténu Et mon cœur si brumeux, a fait ce qu'il a dû  A dégagé la chape de cet épais brouillard Qui étouffait ma rage et tout mon désespoir. De ces lointains rivages où mon âme errait Où elle était partie pour mieux se réfugier  La musique de ta voix a fait ce beau miracle A... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 mars 2016

Une étoile est tombée

Une étoile est tombée  Une étoile est tombée sur la terre mouillée  Son éclat s'est terni, sa robe est fripée  Étoile de la nuit encore éméchée  Dans sa tenue de strass à présent bien souillée. Petite flamme d'un soir, éphémère lueur Elle a cru que briller était gage de bonheur Plus dure sera la chute qu'elle a cru s'élever Et atteindre le ciel du coucher au lever. C'est un éclat fragile celui de la jeunesse Il lui a paru à elle que jamais il ne cesse Qu'elle vivrait toujours quelques instants... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2016

On peut rêver...

On peut rêver.... Quand passent dans le ciel majestueux nuages Ne vous semblent ils pas des bateaux en voyage Partant vers l'inconnu et transportant à bord De beaux rêves d'ailleurs et d'iles au trésor ? Quand mille étoiles scintillent sur le grand écran noir Ne paraissent elles pas des villes endormies Envoyant de très loin des signaux de ces vies Qu'il nous plait d'inventer pour bercer nos espoirs ? Quand les oiseaux s'élèvent au dessus des lagunes Qu'ils semblent bien voler, myriades vers la lune Emportent ils... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mars 2016

Prémices

Prémices Je vois les toits d'ardoise où subsistent en traînées  Quelques plaques de neige par l'hiver oubliées  Dans un ciel plombé gris, sous ce plafond si bas La terre espère le printemps qui ne vient pas. Dans cet entre deux la nature hésite  Entre un soleil bas et un feu qui crépite  On prépare les semoirs mais le sol est glacé  On a toujours l'espoir des dernières gelées. Des fumées s'échappent de toutes les cheminées On brûle dans les foyers les dernières flambées  Dans les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2016

Dernières chances

Dernières chances Parfois je désespère, je crains bien que la terre Ne devienne un jour un caillou délétère Lors j'écris mes angoisses, je crie mes mises en garde Et rejoins la cohorte de tous ceux qui regardent. Mais parfois j'aperçois, une bonne raison Une belle initiative qui ouvre des horizons Vers de meilleurs usages, bien plus respectueux De la mère nature et de ses biens précieux. Combien ils ont du mal, tous ceux qui disent vrai À se faire entendre, à se faire comprendre Des siècles d'habitude, des intérêts de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2016

Toi

Toi Te dirai je assez oh ma tendre, ma douce L'effet que tu me fais par ta seule présence Quand ton sourire éclaire ton visage, ma chance Jamais pour ces moments ne pourrai crier : pouce ! Quand je vois dans tes yeux, comme lus dans un livre Dès que tu m' aperçois, ce qui les illumine Mes peurs et mes soucis, ce qui alors me mine Fondent, comme au soleil, une plaque de givre.  Dans ton aura d'amour, dans ce que tu dégages Qui en toute inconscience diffuse autour de toi Je me baigne à plaisir, tous les jours j'y... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2016

La fugue

La fugue On se sent si coupable quand on part en cavaleQu’on laisse derrière soi une vie si banaleQu’on abandonne aussi ceux qui tenaient à vousA qui on ne fait signe, tant on a honte de nous. On se sent dans l’impasse, il n’y a d’autre issueQue de fuir au plus loin, ces ennuis qui nous tuentOn a bien résisté et on a tout tentéMais si on reste plus, on sera écrasé. Alors un jour on part, on s’en va au hasardSans avoir calculé ce geste insenséMais comme une évidence il s’est donc imposéOn ne sait ce qui suit, il est déjà trop tard. ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]