L’échelle du mot aime.
Faudrait-il à l’amour inventer une échelle 
Pour pouvoir dire j’aime jusqu’au septième ciel ?
Car dans ce mot beau et simple comme aime
Se nichent tant de choses, ce ne sont pas les mêmes.
On use trop à tort, à travers de ce mot
On en use il est vrai souvent, à tous propos,
Pour dire un bien être, sensation passagère 
Ou pour jurer je t’aime, à la simple étrangère 
Pour dire son plaisir sans même y penser
Pour dire ce désir qui vous a embrasé 
Pour partager un peu une simple émotion
Pour crier son amour, au cœur de la passion.
Puisqu’on n’a qu’un seul mot, pour dire tant de choses
Je décide aujourd’hui de défendre une cause
Réservons à présent ces deux mots si sublimes
A ce qui a nos yeux relève de l’intime.
J’apprécie, c’est pas mal, ça m’est fort agréable 
Et louer par ces mots ce qu’on nous sert à table 
C’est bien fait, ça me touche, j’y suis vraiment sensible
Et dire à l’artiste qu’il a atteint sa cible.
Mais gardons je vous prie à cette seule fin
Les mots j’aime ou je t’aime, ce sésame câlin
Pour celle ou celui qu’on veut dans notre vie
En étant vrai, sincère quand ces mots on les dit.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com