27 novembre 2015

Au loup !

La haut sur la colline tu es allée flâner Parmi les sauvagines tu t’es même couchée La tête vers les étoiles, les pieds dans le gazon Tu as rêvé d’un monde, d’un nouvel horizon   D’un monde où les hommes auraient enfin la paix D’une terre que les hommes enfin respecteraient D’une vie plus sereine dont chaque instant serait Comme une coupe pleine qu’il faudrait savourer.   Alors que tu rêvais un monstre est arrivé Dans cette herbe épaisse il t’a vu allongée Dans son esprit malade il t’as cru disposée dans ses... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2015

Petite

Petite   Tu es abasourdie au milieu des décombres Tes parents disparus dans un nuage blanc Tes frères emportés par le souffle du vent Tu es là abandonnée, alors que la nuit tombe.   Petite Le monde a éclaté tout à l’heure sous les bombes Alors que tu jouais tranquillement à l’ombre De la palmeraie dressée au bord de ton village Tu vois ta rue d’avant, elle n’a plus de visage.   Petite Tu avais toujours cru être en sécurité Loin de tout isolée au beau milieu des sables Un grand bruit dans le ciel, dans ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 novembre 2015

Mon pays

Dans mon pays tranquille, des hommes sont apparusIls étaient parmi nous comme les premiers venusNourris parmi leurs frères sans se mêler à eux, Ils n’étaient pas des nôtres et ils nous ont trahisIls nous ont fait la guerre bien qu’ils soient nés iciNous ont dit votre terre elle servira nos dieux. Notre pays est vieux, il fait des envieuxIl héberge un peuple apparemment paisibleQui a su dans l’histoire se montrer courageux, Une vieille République de citoyens libres.Il saura faire face et repousser ces fousIl saura résister car nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2015

Nature

Le long de la rivière, j’ai fait ma promenade Sous les saules séculaires, je me suis baigné De cette eau minérale après cette baignade Oh elle était si pure, me suis désaltéré.   En haut de la montagne, j’ai fait une ballade Sur ces pics enneigés, j’ai bien crapahuté Dans cette neige intacte, après cette cavalcade Oh elle était si blanche que je m’y suis vautré.   Au cœur de la forêt, me suis aventuré Sous les futaies immenses, très longtemps j’ai marché Au milieu des feuillages, après cette virée Oh ils étaient... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2015

Obstiné

Oui j’ai commis un crime, je me suis bien trompé J’ai fait hier une rime et je l’ai bien manquée Si pour payer ma dîme, je dois m’en excuser Je vais prendre ma lime, le pied de trop rogner.   Oui j’ai dis des horreurs, je me suis bien planté J’ai fait hier une erreur, je dois m’en excuser J’ai bien parlé de peur, bien plus que de courage Je vais verser des pleurs et rédiger ma page.   Oui j’ai lu dans la presse des choses abominables J’essaie dans mes écrits de sortir des poncifs De rendre compte aussi devant... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2015

Responsables

Dans un monde qui change, faites qu’il y ait des anges Pour nous faire rêver, sur leur harpe céleste Leur musique aérienne sera bien moins funeste Que le bruit de ces armes tout soudain qui dérange.   Devant la paix qui fuit on ne doit pas faiblir Faut se serrer les coudes pour vite la rétablir. Derrière nous le temps de l’insouciance, Des devoirs à venir, nous avons pris conscience.   De ces dangers multiples, aujourd’hui terrorisme Demain les cataclysmes, il nous faut tenir compte Sans tarder mettre en place... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 novembre 2015

Cauchemar

Un silence se fait qui tout, soudain habiteQuand dans l'instant d'avant, tout autour tout s'agiteUn grand calme à présent partout s'est établitAlors que le vacarme était omniprésent. Quand dans le monde entier c'est la vie qui faiblitQue monte en tous lieux un vide malfaisantQui progressivement occupe tout l'espaceQui détruit toute vie partout où ça se passe. J'ai fait un cauchemar je me suis réveilléJe vois autour de moi toute l'humanitéBeaucoup dorment encore, il faut les réveillerIl est encore temps ensemble de tout stopper. Moi... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2015

Entendez vous ?

Quand j’entends des baleines, ce chant qui est si étrangeJ’éprouve comme un malaise, il vient du fond des âgesDe ces êtres immenses qui nous crient leur détresseImpuissants qu’ils se sentent devant nos maladresses. Nous que l’on a doté de telles capacitésEn toutes circonstances pour pouvoir s’adapterDoté de tant de chances que l’on peut être surprisDes dégâts qu’on peut faire, qui en paiera le prix ? Et si de grands poètes nous ont même célébrésCroyant que pauvre insectes, de grandeur nous rêvionsEt que à la lumière tous nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2015

Tableau

Tous près de ta couche je rêve que je toucheTa peau satinée, de peur de briserCette lumière douce qui vient iriser Autour de tes lèvres les plis de ta bouche Je reste la, pantois, à te contempler.Tu es un miracle ainsi abandonnéeEn grande confiance dans tes draps brodés.Ce serait si dommage de te réveiller. Comme tu respires à petites gouléesSoulevant ta poitrine aux jolis seins moulés.Tu es comme une image d'un tableau échappéeSoit d'un Caravage ou bien d'un Courbet. Ce serait sacrilège que cette beautéA ce moment rare soit ainsi... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 novembre 2015

Rencontre

Deux personnes se rencontrent ce qu'il se passe alorsN'est écrit nulle part et pourtant par hasardS'allume une étincelle qui met le feu aux poudresSe passe une alchimie se crée un cristal d'or Qui comme par magie peut naître d'un coup de foudre.Qui peut dire alors ce qui sera ensuite Ce peut être une idylle deux amants sont en fuiteOu un court feu de paille ou un vrai cauchemar. Certains gardent jaloux ce trésor à venirD'autres gaspillent le leur sans savoir retenirUn moment aussi rare qu'il est d'intensitéEspérant que la vie... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]