Dans un monde qui change, faites qu’il y ait des anges

Pour nous faire rêver, sur leur harpe céleste

Leur musique aérienne sera bien moins funeste

Que le bruit de ces armes tout soudain qui dérange.

 

Devant la paix qui fuit on ne doit pas faiblir

Faut se serrer les coudes pour vite la rétablir.

Derrière nous le temps de l’insouciance,

Des devoirs à venir, nous avons pris conscience.

 

De ces dangers multiples, aujourd’hui terrorisme

Demain les cataclysmes, il nous faut tenir compte

Sans tarder mettre en place les réponses nécessaires

Devoir d’anticiper et d’être volontaires.

 

Je sais ce n’est pas drôle pas plus que n’est ma prose

Mais on attend demain pour s’envoyer des roses !

Conscience citoyens, armer vos résolutions

actions, actions, qu’un air plus pur, aère nos maisons !

 

Pierre BOUTET

Tous droits réservés