05 juin 2017

Quand sonnera le glas

Quand sonnera le glas Quand sonnera le glas de toutes espérances Quand la douceur des jours aura pris un gout rance Quand ce sera trop tard pour avoir des regrets Quand on ne sera sûr qu’il y ait un après Les larmes couleront amères et acides Plus personne n’aura alors cet air placide De ceux qui se disaient et puis on verra bien En jetant l’avenir comme un os aux chiens. Quand tout sera changé qu’il n’y aura de retour Quand on n’aura de choix que dire qu’on est pour Quand on n’entendra plus que la voix de son maître Quand seront... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2017

Pas facile

Pas facile Il est temps de chaos ouverts aux aventures Les quatre cavaliers y poussent leurs montures Les hommes sont muets, aveugles par nature A reconnaître à temps les pires déconfitures. Il est des temps troublés où les peurs se mélangent N’y sont plus entendues les trompettes des anges Les hommes y sont sourds et hélas ils se rangent Aux pires solutions quand cela les arrange. Il est des temps maudits où les colères grondent L’inquiétude est lourde et l’angoisse est profonde Les hommes ne comprennent ce sur quoi elles se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juin 2017

On n'est plus à la fête

On n’est plus à la fête Bien sûr tu me diras reviendra la lumière Bien sûr après l’orage, ce sera du beau temps Cela je le croyais du temps où les prières Pouvaient me laisser croire que quelqu’un nous entend. Bien sûr il y a pire si tu regardes bien Bien sûr tu peux me dire tout ne va pas si mal Cela j’aurais pu croire en un temps plus normal Où existaient encore entre tous quelques liens. Pour sûr je te le dis je ne crois plus en rien Même si je l’espère faire encore le bien Où sont les perspectives de plus beaux lendemains... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2017

Obsession

  Obsession Quand je dors sous la treille je pense à ma bouteille Jolie couleur vermeille, il n'y en a de pareille Je sauterai dessus sitôt à mon réveil  Car son divin nectar est une vraie merveille. Quand je sue au boulot, je songe à son goulot Il n'est jamais trop tôt, et ce n'est jamais trop Un verre ou deux bientôt ce sera rigolo N'oubliez de sitôt, et buvez donc au trot. Quand je pars en voyage, je rêve à ce breuvage Dans tous les paysages, et ça me met en nage Ce n'est sans doute sage, jamais... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2017

Partir

Partir Elle a fermé les yeux doucement sans un bruit C’est un peu comme si elle s’était endormie Comme un sourire aux lèvres, le visage apaisée Comme si dans un rêve elle s’était glissée. Je tenais dans ma main sa petite main chaude Comme un oisillon elle y était blottie Cette main qui jadis quand je sorti du nid Avait si bien guidé ma démarche pataude. Une larme a coulé sur ma joue à l’instant Etait-ce de tristesse ou de soulagement De la voir libérée en ces derniers instants De la peur qu’elle avait d’affronter le néant ? Je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2017

Sauvage

Sauvage Où vas-tu donc petite de ta démarche alerte Tu as l'air bien pressée ta chemise est ouverte Mais je vois une larme couler de tes grands yeux Que t'est-il arrivé, mais dis-le moi grand dieu ! Ne t'enfuis pas ainsi secouée de sanglots Que puis-je pour t'aider au moins avec des mots Parle donc et dis-moi d'où te vient cet émoi D'où te vient ce dégoût que dans tes yeux je vois ? Qu'est-ce qui t'a blessée, qui donc t'a fait du mal Est-ce un accident ou bien un animal Tu fais non de la tête c'est là ton seul signal Je te... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 avril 2017

Tyrannique

Tyrannique Sous l'effet des douleurs quand la raison vacille Lourd le prix à payer de ce mal qui vous vrille Quand la moindre pensée se dilue dans le cours De ces mille tourments qui minent au jour le jour, Est-on encore humain replié sur son corps Aspirant au néant, aspirant à la mort ? Quand toute la conscience se résume au combat Qu'on livre à ces maux qui nous rendent si las. Qu'elles soient ces poignards qui vous percent les chairs Ou sensations diffuses qui ébranlent vos nerfs Les douleurs terroristes sont souvent les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2017

Je suis en partance

Je suis en partance   Non ne me cherchez plus car je suis en partance J'ai trouvé le chemin qui mène à délivrance Je m'en vais dire adieu à ma vie de souffrance Je vais vers ce pays où paraît-il on danse.   Ne me retenez pas par le cou, par la manche Je n'ai jamais vécu serait-ce un dimanche Une vie de labeur où chaque jour s'épanche Des larmes de douleurs, je cherche une revanche.   N'ayez aucun regret car moi je n'en ai pas Je n'ai jamais connu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2017

Les pots cassés

  Les pots cassés   Derrière tous ces bruits qui montent à la surface Les entends tu mon cœur dessous ta carapace Tous ces gémissements venus des profondeurs Qui naissent dans le monde en ces jours d’horreur ?   Tu souffres à les entendre, tu te sens impuissant Etouffé par cet ordre qu’arbitrent les puissants Insensibles qu’ils sont aux misères et au sang Abrités dans des tours comme ils sont indécents.   Méfie-toi quand ils tentent que de te faire... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2017

Ragots

Ragots   Combien il est tentant que de juger les gens C’est un sport national qui a bien des adeptes On aime tant coller aux autres une épithète Ca demande du temps, sûrement pas d’argent.   Qui ne s’est pas livré à cette activité Que de déblatérer en l’absence d’un autre Sur les quelques défauts dont il est affligé Sans jamais bien voir qu’ils sont souvent les nôtres.   Je n’aime à me mêler de ces joutes faciles Où seuls les gens absents sont... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]