25 janvier 2019

Parenthèse.

Parenthèse. Où est le temps rêvé celui de mon enfance Où mes yeux découvraient et en toute innocence Le monde et ses mystères, où tout était nouveau Où je n’avais de peur que me coucher trop tôt. Des journées si remplies de multiples questions Des défis relevés à chaque inspiration  Des frères et des sœurs pour jouer ou se battre Pas encore c’est heureux trop de choses à débattre. Baigné par tout l’amour d’une grande famille Parents et grands parents attentifs, exigeants Je voyais dans leurs yeux cette fierté qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2019

Coquille.

Coquille. Je vais me fabriquer une grande coquille Ou plutôt un cocon pour toute ma famille À l’abri des tourments et des peurs de ce monde Un lieu où la beauté, aussi l’amour abondent. Je m’en vais me forger un univers à moi Un endroit où pourront ne régner que des lois Qui auront pour règle de respecter l’autre J’en serai le premier et plus fervent apôtre. Je l’ai imaginé mais est-ce un paradis  Vite un lieu trop petit où gagnerait l’ennui Je crains fort que le temps n’en fasse un enfer Et que je n’y accueille... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Mirliton ou lumignon.

Mirliton ou Lumignon Je n’ai point tant écrit que ne l’a fait Hugo Qui vivait de sa plume et qui n’avait d’égaux  Et point ne me compare, quel que soit mon égo  Ne rêve de sa gloire, mais juste de ses mots. J’ai entrepris fort tard tous mes jeux d’écriture  J’ai donc quelque retard et beaucoup de ratures Ma vie depuis ce temps danse au gré de mes vers Je suis un mirliton qui fait tout à l’envers. J’éprouve une jouissance lorsque l’inspiration Ou quoique ce soit d’autre et quel que soit son nom Appelle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Mais quel hommage ?

  Mais quel hommage ? Si je devais un jour écrire un bel hommage À un homme, une femme, bref à quelqu’un de sage Je crois que j’écrirai pour cela sur la page Les mots qu’ils ont laissés en guise de message. Quelle que soit l’époque, les gens que l’on évoque  On n’en retient toujours que les belles paroles Elles nous parlent de paix, d’amour, de liberté C’est pourtant las des guerres que toutes elles sont nées. Je pourrai comme avant les graver dans le marbre Ou comme un amoureux dans l’écorce d’un arbre Moi... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Un joyau dans l’histoire.

  Un joyau dans l’histoire. Qu’est-ce donc que la France, qu’un joyau dans l’histoire Un de ces lieux magiques, dont les temps sont avares Non pour ses avatars ou ses heures de gloire  Mais pour ces hautes idées qui ailleurs sont si rares. Y mûrirent ces fruits qui nourrissent le monde Cette déclaration reprise à la ronde Ces droits inaliénables trop souvent bafoués  Cette devise fière au fronton des palais. La France est une idée, et bien plus qu’un terroir La France est un concept, c’est au peuple d’y... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Danseurs

Danseurs. Un, deux, trois troncs, tout perdus dans la neige Ce n’est point là forêt, ou du moins pas encore Juste deux trois bouleaux, perdus dans le décor Parés de ces couleurs blanc et noir, or ou beige. Trois arbres bien plantés profondément en terre Qui dressent fièrement leurs élans volontaires Ils paraissent danser leurs branches sont des bras Des derviches tourneurs certes ils ne sont pas. Silhouettes élégantes dans leurs robes d’hiver Ils arborent sans fards leur allure altière  En trio avancé d’une... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2019

Dans l’oubli.

Dans l’oubli. Je tomberai bientôt dans l’oubli qui dévore  Les gens comme leurs actes, bien des choses encore La mémoire des hommes ne saurait contenir Que ce qu’entre mille autres ils veulent retenir. Je n’aurai donc vécu que pour mieux disparaître  Ainsi que font souvent toute chose à naître  Un léger friselis un temps sur la surface  Qui s’ébroue et qui vit puis très vite s’efface. Qu’aurai-je fait de plus sur ma route, ma voie Que jouer avec les mots, provoquer quelque émoi ? Qu’aurai-je fait... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Conseils et révisions.

  Conseils et révisions. Plusieurs vieux conducteurs désireux de savoir S’ils possèdent les règles car c’est là leur devoir D’un code de la route qu’ils n’ont longtemps ouverts Soucieux de n’être pas en ça à découvert. Se sont vus réunis pour écouter des sages Qui grâce à des diapos soulignent les passages Qui sont très importants dans ce sérieux ouvrage Chacun met donc à jour son personnel bagage. En dépit du bon sens, aussi des évidences  Ça s’avère efficace quant à ses connaissances Car la loi est la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

arc-en-ciel.

Arc-en-ciel. Que voilà un chagrin tout inondé de larmes Masqué de jolis mains toutes pleines de charmes Que voilà des sanglots à petits coups d’épaule  Qui secouent un gamin au retour de l’école. Quel trouble peut ainsi remuer cet enfant  A l’âge où sa bouche n’a pas toutes ses dents Quel malheur peut frapper à ce point l’innocent Qu’il pleure à chaudes larmes et se mord jusqu’au sang ? Un peu inquiet pour lui, alors je l’interroge C’est entre deux hoquets que quelques mots il loge J’ai peine à comprendre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 janvier 2019

Seuls les mots.

  Seuls les mots. Je n’ai de prétention, que cela soit bien dit Au titre convoité de poète maudit D’abord parce qu’il n’est pas vraiment inédit  Et puis moi je ne cours pas aux titres pardi. Je m’en moque un peu, quelle que soit l’image Que je donne de moi à travers mes messages Car je ne compte guère à côté de mes mots Eux qui partent en guerre, ceux sont eux les héros. Qu’importent aussi mes actes tant ils sont ordinaires  Ma vie est bien banale comme beaucoup sur terre Seules quelques paroles qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]