11 novembre 2016

Mal de tête

Mal de tête Mon Dieu quel mal de tête, je ne veux plus penser Je veux faire la fête, ne plus m'interroger Quand j'essaie de comprendre on me dit que j'ai tort Que tout est trop complexe, qu'il y faut trop d'effort. Tout ce que l'on me dit c'est d'avoir confiance Ils savent où ils vont, ils en ont de la chance Le bien contre le mal, le blanc contre le noir La solution binaire est la seule à savoir. C'est nous contre les autres, ils ont tort, nous raison Dans ce monde complexe la raison du plus fort Sera toujours meilleure qu'un... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2016

Bégaiements

Bégaiements Est-ce que le temps bégaye, est-ce qu'il se répète Ou bien hésite-t-il à poursuivre sa course ? Tous les soirs dans le ciel quand je vois la grande Ourse Je me dis s'il avance, il fait pas la compète. On dirait que les hommes sont comme dépassés Qu'ils ne tirent jamais les leçons du passé Qu’ils ne font pas retour de leurs tristes expériences Qu'ils veulent ne pas voir ce que leur dit la science. Ce sont eux qui bégayent, le temps lui a le temps Il va inexorable comme un tapis roulant On le croit immobile mais... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2016

Une page se tourne

Une page se tourne Une page se tourne à chacun de nos jours Une page est tournée à peine on l'a vécue Notre livre s'écrit ainsi jour après jour Mais que contiendra-a-t-il, au moins un peu d'amour. En avons-nous conscience que de vivre un roman On n'en connaît l'intrigue, ce serait étonnant On connaît bien la fin, mais ni où, ni comment Nous ce qui nous importe c'est de vivre au présent. Une planche qu'on cloue, du plancher au plafond Une poutre qu'on pose, un mur que l'on soutient La maison se construit sur le plan du hasard... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2016

Sa voie

Sa voie Qu'on aimerait pouvoir explorer ces possibles Toutes ces vies vécues les avoir dans la cible Ces destins singuliers des grands aventuriers Ces gloires exceptionnelles, héros d'antiquité Ces amours si célèbres des héros de roman Ces découvertes clefs que font les grands savants. Qu'on aimerait goûter à toutes ces merveilles Connaître des contrées où vivre au soleil Jouir de mille richesses au-delà de nos rêves Devenir plus célèbre, que la vie soit moins brève Avoir l'intelligence, être un nouveau Einstein Être grand... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2016

Novembre

Novembre Il n'est fleur en novembre sinon les fleurs de givre De la belle saison on a fermé le livre Déjà on sent décembre impatient que de vivre Tant il aime les grands froids dont il est un peu ivre. La lumière décline tout comme les journées À peine on est levé qu'on en voit le coucher Le ronflement du poêle entame sa chanson On reste plus longtemps au cœur de la maison. On a tout récolté au jardin potager Patates et oignons sont au garde-manger On a rentré le bois afin qu'il soit bien sec Il n'est dit que l'hiver nous mettra... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2016

Magie

Magie Le rayon joue sur l'onde en lueurs vagabondes Ses reflets se renvoient leurs lumineux effets En mille scintillements qui changent à la seconde Sur ce plan d'eau où vivent à ce qu'on dit des fées. La magie est partout, elle nous environne Dans nos vies tous les jours, c'est nos regards qui donnent Aux scènes ordinaires cet air particulier Qui soudain les transforme en quelque lieu secret. Lorsque sur toutes choses tu poseras tes yeux Regarde autre chose que ce que vois ces yeux La simple réalité, les simples apparences... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2016

Instinct animal

Instinct animal Un jour que par hasard je m'étais endormi Le dos contre un tronc d'arbre où je m'étais assis Un son me réveilla qui alors me surpris C'était un cor de chasse qui sonnait l'hallali. La saison de la chasse devait être ouverte La forêt n'était pas, las à moi seul offerte Mes pensées jusque là étaient fort bucoliques Soudain je me sentais bien plus mélancolique. J'apercevais souvent au cours de mes ballades Le pelage d'un cerf ou celui d'une biche Je me sentais alors toujours un peu plus riche De les avoir surpris... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2016

Allons !

Allons Allons ami, allons ensemble Voir si le monde il nous ressemble S'il va devant d'un pas allègre Ou si le temps tourne au vinaigre. Voyons ami, voyons les choses Que aujourd'hui on nous propose Ont elles goût d'eau d'vie de rose Ou ont saveur plutôt morose. Faisons ami, faisons la route Allons donc voir si on écoute Plutôt les marchands de bonheur Ou les prophètes de malheur. Jouons ami, jouons la carte Du positif et qu'on écarte Avec la main les prévisions Des pessimistes de salon. Viens donc ami, viens avec moi Dans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2016

Tout ce temps

Tout ce temps De tout le temps dont je dispose Qu'en fais-je donc entre deux pauses ? Entre les moments où je cause Ceux aussi où je me repose Qu'elles sont donc ces autres choses Dont je puis dire qu'elles soient grandioses ? J'ai une vie remplies de choses Chacune à petites doses Je puis en dire une chose C'est bien que tout n'y est pas rose. Mais de ce temps dont je dispose Qu'est-ce que j'en fais, oh pas grand-chose. Chaque jour n'est une apothéose Il n'y a pas de métamorphose Même si souvent il y a overdose D'ordinaire et... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2016

Fièvre

Fièvre ( Terza rima) Est-ce bien un hasard, si j'écris des poèmes D'où me viens donc ce feu, d'où me viens cette fièvre Qui me jette au matin sur quelque nouveau thème J'y lève des idées comme d'autres des lièvres À peine réveillé les doigts qui me démangent Pour jeter sur la page des choses parfois mièvres Mais parfois bien aussi des phrases qui me changent Car j'y exprime alors des pensées qui me hantent Ou de fortes émotions même si elles dérangent Je me sens entraîné souvent sur une pente Je n'en maitrise point ni le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]