Plusieurs vies.
On prend tous un chemin, une voie, une route,
Selon ce que nous dit, cette voix qu’on écoute 
Tout en dedans de nous, pourtant pleine de doutes,
C’est elle qui choisit, même si on n’y voit goutte.
On nourrit des regrets, et toujours après coup
Lorsque on a raté, ou son but ou son coup
Qui donc n’a pas souhaité, refaire à rebours
Ce chemin qu’il a pris, pour un autre parcours ?
Nous voudrions plusieurs vies, pour identifier
Ces voies plus prometteuses, que l’on a négligées 
Être plus attentifs, aux signes entrevus
Aller sur des tracés, qu’on n’a pas reconnus.
Si la vie est un jeu, tout plein de traquenards
Comment en éviter, les mille cauchemars ?
Faut-il donc s’en remettre, seulement au hasard
Pour en sortir indemne, malgré tout son bazar ?
Si la vie est un test, qui en connaît les règles ?
Quand ce n’est qu’à la fin, qu’on entrevoit à peine
Les erreurs qu’on a fait, qui ont gonflé nos veines
Quel est ce concepteur, qui est aussi cruel ?
S’il y a plusieurs vies, comme certains le croient
Pourquoi alors partir, chaque fois dans le noir
Quand seule l’expérience, peut guider le chemin
Que la seule innocence, ne nous ouvre demain ?
Si nous sommes chanceux, nous laissons quelques pierres
Qui peuvent aux suivants, apporter des lumières 
Rien ne sert on le sait, de dire des prières
Seule la connaissance, elle seule nous éclaire.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com