Le dernier choix.
À l’entour d’une vie qu’y-a-t-il à en dire
Sinon qu’elle fut belle, mais a connu le pire
Qu’elle fut bien remplie et le sera encore
Que si l’âme y est, qu’en sera-t-il du corps ?
Me faudra-t-il la boire et ce jusqu’à la lie 
Devrais-je donc attendre jusqu’à son hallali ?
Peut-être bien qu’un jour, moi j’y mettrai un terme
C’est du moins mon espoir, et je veux tenir ferme.
Je vois autour de moi, tant de vies qui s’achèvent
Dont les dernières gouttes, sont souvent très amères 
Il paraît impossible de poursuivre un rêve 
Où la vie serait belle, dans des douleurs sévères.
Je ne sais quant à moi quand viendra ce moment
Où le temps arrêté, cesseront les tourments
Sans doute bien avant, tirant ma révérence 
J’aurai ce pied de nez, à toute la souffrance.
L’ultime liberté, est de ne pas subir
Très inutilement tout ce qu’on va souffrir
Le choix nous appartient, du moment de partir
C’est là ma conviction, et je sais y tenir.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com