Immortel ?
S’arracher à sa chair, pour n’être plus qu’esprit
La folie qu’est cela, car ce n’est pas la vie
Le plaisir, l’émotion qui en font seuls le sel
Que peut donc en savoir un esprit immortel ?
Une simple pensée de nature éthérée 
Juste quelques idées par raison combinées ?
À moins qu’elle ne trouve, dans d’autres dimensions
D’autres sens plus subtils dont ne connais le nom ?
S’il s’agit de mon âme, de ce qui en tient lieu
Je ne sais d’autre nom, âme à défaut de mieux,
Elle n’a d’autre existence, ni d’autre ambition
Qu’être en intelligence avec mon corps de plomb.
Que seraient mes cinq sens, si j’étais que machine
Ils ne seraient qu’utiles, à durer je devine
Mais grâce à mes pensées, à travers leur rébus 
Ils donnent à ma vie, quelque chose en plus.
J’accepte avec mon corps de faire bon ménage 
Bien sûr je sais aussi, qu’il faut que le ménage
Je ne refuse point la mort, qui est fatalité 
Du moins dans cette époque, pour notre humanité.
Viendra peut-être un jour où l’immortalité 
Tendra sa main à l’homme, sera réalité 
Je ne vous parle pas, c’est sûr, d’éternité 
Mais d’une vie plus longue, que l’on peut en rêver.
Un jour c’est très probable, ce sera vérité 
Une partie des hommes, vivra bien des années 
C’en sera bien finie de cette humanité
Dont toutes les valeurs, seront à repenser.
Par delà la morale, ou bien les religions
Au delà des problèmes, et de toute question
En demeurera une, une seule au fond
Quid alors de l’ennui, et puis des émotions ?
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com