Partager
La vie n’a d’autre sens, que de vivre elle même 
De se perpétuer, à en perdre haleine
Il n’y d’autre raison, à cet élan suprême 
C’est même pour cela, que l’on vit et l’on aime.
Ne te torture pas, cela ne sert de rien
Tu es dans le même bain, ou dans le même train
Que des milliards de vies qui grouillent sur la terre
Et qui n’ont hors de vivre, pas grand chose à faire.
Pourquoi parler d’ailleurs de mystère caché
La vie est transparente pas besoin de chercher
Tu es, tu vis, tu meurs, mesure un peu ta chance
D’avoir par la naissance connu cette expérience.
Tu dois la partager, en crier le bonheur
Savourer ce que peux, ce à chaque heure
Tu peux aussi écrire ou peindre ou sculpter
Ou jouer mélodies pour en plus exulter.
La vie n’a d’autre sens que vaincre le néant 
Dont on ne peut rien dire puisqu’il n’a aucun sens
Pense un peu à tous ceux qui sont ce jour absents
Pour qui la vie serait le plus beau des présents.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com