La bonne parole
Sous couvert de porter la bonne parole
Ils ont ouvert la porte à des actes moins drôles 
Derrière croix et bibles s'engouffrent les soldats 
Et tous pouvoirs avides de vaincre sans combats.
Peuples si innocents vivants dans la nature 
Désarmés oh combien devant ces aventures
Leurs élites complices couvertes de pacotilles 
Que ce soit en Afrique pour peupler les Antilles
Pays dont les richesses excitent les convoitises
Pas seulement hier mais encore aujourd'hui 
Pays qui à présent sont devenus hantise
Dont la démographie au désastre conduit.
Après avoir pillé et pour piller encore
On leur ferme la porte de nos eldorados
Protégeant censément notre petit confort
C'est délibérément qu'on leur tourne le dos.
Que la mémoire est courte c'est celle des vainqueurs
Surtout de ceux qui donnent belles leçons d'honneur
Demain ces continents nourriront nos terreurs
Nous rendant la monnaie de nos tristes valeurs.
Pierre-Jean BOUTET