Le temps des illusions
L'ami sur sa guitare gratte bien fort les cordes
Je réponds sur ma flûte à ses jolis accords
Nous avons retrouvé ces airs de nos vingts ans
Jeunesse réveillée sur ces chansons d'antan.
Nous chantons tous alors avec nos compagnes
Les yeux un peu brillants clamant à plein poumons
Tout surpris du plaisir à jouer ces chansons
Qu'on croyait oubliées, comme la joie nous gagne.
Le temps est aboli on revit cette époque 
Celle de nos espoirs en un monde meilleur
Celle où à l'avenir nous confiions nos cœurs 
Où l'on n'avait vécu de la vie trop de chocs.
Pour ces quelques instants je donnerai très cher
Pouvoir les prolonger au delà du concert
Hélas les exigences auxquelles on est soumis
Limitent ces instants, sont partis les amis.
Vive ces parenthèses où revit la fraîcheur
De ces temps bénis où nous étions pleins d'ardeur
Le temps des illusions est celui du bonheur
On n'y est pas vaincu encore par nos erreurs.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com