parentsaimants1

Des gens ordinaires

Je voudrai aujourd'hui leur faire dédicace
Avec ces quelques mots sortis de ma besace
Que l'on ne trouve pas dans les cœurs de glace
J'aimerai leur dire quelle est leur place.

J'ai choisi avec soin des mots très généreux
De ces mots savez-vous qui ne donnent pas creux
Pour pouvoir le dire à ceux qu'on nomme vieux
Que quelque part tu sais j'écris tout ça pour eux.

Car ils m'ont tout donné la vie et puis le reste
Qui est très important pas seulement des zestes
Car ils m'ont tout appris, la vie, comment on reste
Dignes et courageux même devant la peste.

Mes parents c'étaient, oui, des gens ordinaires
Appliqués dans tout ce qu'ils devaient bien faire
Ouverts compréhensifs à toute misère
Ils étaient comme ça, mon père et ma mère.

Ils m'ont jamais appris à me plaindre de tout
Plutôt ils m'ont montré, se battre jusqu'au bout
Quand la cause est juste ou qu'elle est ta quête
Faut pas courber le dos et redresser la tête.

On fait tous des erreurs ils me l'ont dit aussi
On en tire leçon, faut en tirer parti
Et lorsque tu as peur, car t'auras peur aussi
Surmonte tes terreurs, c'est aussi ça la vie.

Surtout ils m'ont aimé cela sans condition
Ils ne l'ont marchandée jamais leur affection
Un enfant ça grandit un peu comme un bourgeon
L'amour est un soleil, c'est le seul forgeron.

Combien j'aurai voulu qu'ils lisent ces quelques mots
Hommage je leur dois, pour tous ces beaux cadeaux
Ils ont fait sans manière leur œuvre de parents
Leur en serais toujours, très fort reconnaissant.

Pierre-Jean BOUTET