05 décembre 2016

Le chant du courlis

Le chant du courlis C'est le chant du courlis que j'écoute souvent Lorsque je me promène sur les bords de l'étang Il éveille en moi quelque émerveillement Car je sens qu'il m'amène jusqu'à l'aube des temps. Dans ces coins de nature préservés par miracle Il joue de sa musique dans l'étonnant spectacle De la vie qui y grouille en mille mouvements Qui agitent en harmonie les bords de mon étang. C'est le lent bercement des roseaux dans le vent Le clapotis des eaux qui va se répétant C'est le vol du héron qui va guettant sa proie... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2016

Des merveilles à foison

Des merveilles à foison Chaque chose et chaque être sur notre jolie planète Mériterait d'être chanté dans un de mes poèmes Tout est extraordinaire, dans chacun de ces thèmes Une vie ne suffirait à en faire leur quête. Célébrer la nature est une obsession Car je crains que l'on n'aille vers sa destruction Lors en garder mémoire de toutes les façons C'est ainsi ma manière que d'en tirer leçon. Chaque souffle ou geste, chaque odeur ou couleur Est un petit bijou à garder dans nos cœurs Chaque scène du jour de l'aube au... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Mais que faire du temps

Mais que faire du temps ? Lentement, quand tout se meut ainsi, lentement Est-ce que c'est mieux ainsi, lentement Quand on va, quand on vient lentement, Quand on vit, on agit, lentement ? Est-ce que le temps aussi va plus doucement Les joies et les plaisirs, les ennuis, les tourments ? À vivre au ralenti, à faire doucement Gagne-t-on sur le temps, va-t-il plus doucement ? Prestement, quand tout se fait ainsi, prestement Est-ce que c'est mieux ainsi prestement Quand on va, quand on vient prestement Quand on vit, on agit,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

C'est pas top !

C'est pas top ! Dans nos jolies pelouses elle aligne ses bosses Pour ces espaces verts, c'est la fée Carabosse Quand le soir la pelouse est lisse et unie Au matin catastrophe de trous elle est remplie. Alors on la maudit cette peste invisible Qui fait ses galeries dessous inaccessible Et fait naître des monts de terreau trop horrible Dans nos jardins soignés de façon ostensible. On la chasse avec des petards ou des pièges De ses monceaux honnis voilà qu'on fait le siège On se frotte les mains déjà persuadés Qu'on est de cet... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Mer et montagne

Mer et montagne La vois-tu cette mer, ce tapis de coton Qui est sur la vallée et en cache le fond ? Nous sommes au dessus de la purée de poix Et dans ce ciel azur, se peut que l'on s'y noie ! Vous gens de la plaine, vous seriez bien en peine Rien que d'imaginer que dans l'air pur on baigne Vous êtes étouffés par les mille fumées Qui sous ce plafond bas ne peuvent s'échapper. Là-haut dans nos montagnes qui ont air de campagne Nous on respire, on flâne, en pays de cocagne On devine qu'en bas c'est pas la même histoire Que là où... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Qu'est-ce que tu me dis

Qu'est-ce que tu me dis ? Mais qu'est-ce que tu me dis Que tu ne me crois plus Parce que je t'ai dit Plein de craques en plus Que le père Noël Descend par la cheminée Tout droit depuis le ciel Pour poser les jouets Alors que tu m'as vu Même pas déguisé Sous le sapin pointu Que je les disposais Mais qu'est-ce que tu me dis Que tu ne me crois plus Parce que je t'ai dit Plein de craques en plus Que quand tu perds tes dents C'est une petite souris Qui met un peu d'argent Là où ta dent j'ai mis Alors que c'est maman Tu l'as vue... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2016

Ombre et lumière

Ombre et lumière A ceux que la lumière inonde de ses traits Resteront inconnus la peur ou les regrets A ceux que les ténèbres enveloppent tout le temps Demeurent inconnus la joie et le printemps. Entre ombre et lumière sont les humains pourtant Attirés tour à tour par ces charmes différents Ou plongés malgré eux ou un destin changeant Dans l’acmé du bonheur ou bien dans les tourments. Il y en a très peu qui vivent résolus Dans l’un ou l’autre pôle, ou dans leur absolu La plupart de nous autres restons entre deux eaux Jusqu’à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Trublion

Trublion Grave et déterminé, souriant et tranquille A son tour s’est lancé dans la course fébrile Pour parvenir peut être à ce Graal politique Qu’est la présidence de la République. Dans ce pays de France, à qui fait-on confiance ? Depuis des décennies aux chevaux de retour A ceux qui en ont fait des tours et des détours Avant que d’espérer enfin leur récompense. Lui il ne doute pas en dépit de son âge Il a le sentiment que dans ce paysage Il apporte du vrai et un regard nouveau Voyant que l’avenir n’est pas dans le rétro. Il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Lavé

Lavé Que j’aimerais baigner dans une eau claire et pure Ou dans un océan et en pleine nature Lavé de ces souillures que dépose la vie Plongé dans un azur, que j’aurais l’air ravi ! Que j’aimerais flotter sur un champ de nuages Ou sur un lit de plumes volé aux oies sauvages Léger de ces péchés que dépose la vie Couché sur tout ce blanc, que je serais séduit ! Que j’aimerais voler haut dans la ionosphère Dans les couches élevées de notre stratosphère Privé de tous ces poids que dépose la vie Dans cet air vif argent, que ce serait... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2016

Ma terre

Ma terre Le jour où chaque humain vivant sur cette terre Pourra dire « ma Terre » ! sans penser au lopin Au seul carré de l’herbe sur laquelle il se terre Mais à cette planète sans laquelle il n’est rien Le jour où tout le monde vivra en harmonie Avec cette nature qu’on trouvera bénie Où on se sentira à elle redevable Pour tout ce qu’elle donne généreuse, admirable Où on dira ma terre comme on dirait ma mère Avec reconnaissance et puis le front par terre Où bien l’on comprendra que nous n’y sommes à peine Qu’une fraction de vie... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]