image

La vieille cloche
Comme une cloche esseulée 
Là tout en haut du vieux clocher
Tu auras beau sonner toujours
Donner le son de tes amours
Mais si personne ne l'entend
Le gros bourdon de ton plain chant
À quoi donc sert de résonner
Dans le village abandonné.
Tu rythmais il y a longtemps
La vie des gens dans la vallée
Ils sont tous partis à présent 
De cet endroit trop isolé.
La vieille église se tient dressée 
Quand autour maisons s'éboulaient 
Ce lieu réveille bien des craintes
Au son triste de ta complainte.
Un jour peut être des amoureux
Attirés par le charme des lieux
Feront revivre un instant
Les cris et les rires d'antan.
Ils entendront la vieille cloche
Chanter pour eux la vie qui va
Et le son de ce bruit de cloche
Rythmera alors leurs ébats.
Pierre BOUTET
Tous droits reserves