Dans la lumière de tes yeux clairs me suis noyé

Dans le feu qui parfois t’anime, me suis brûlé

Dans la lumière de tes gestes dont la grâce m’émerveille

La chaleur de ton corps et dans ces nuits de veille

 

Dans la lumière que tu éteins quand enfin prête tu m’étreins

Les étincelles que tu allumes quand alors deux corps s’entremêlent

Dans la lumière que tu nourris dans le grand four de ton amour

Ce feu ardent qui accompagne, nos deux vies pleines au long cours.

 

Dans la lumière de l’énergie que tu déploies

Dans tout ce feu qui naît et couve en toi

Dans la lumière de ton âme dont tu éclaires ta vie entière

Dans ce courant qui te conduit, comme souvent vers la prière.

 

Dans la lumière des paroles si rarement que tu prononces

Dans le feu qu’elles portent au plus profond de nous

Dans la lumière qu’elles m’apportent quand je suis souvent dans le flou

Dans tout le sens qu’elle me donnent dans ce monde devenu fou

 

Dans ta lumière douce et forte où corps et âme sont conjugués

Dans tout ce que tu dispenses dans cette belle unité

Dans la lumière qui vient ainsi de ta personne

Dans la belle énergie qui fait que tu m’étonnes.

 

Pierre BOUTET

Tous droits réservés