02 janvier 2017

Jours de fête

En ces jours de fête, oublions nos peines Et n'ayons en tête que les gens qu'on aime... Des lumières partout, des guirlandes aux fenêtres Et dans les cœurs surtout cette envie de renaître De donner, recevoir, se trouver en famille Laisser tous les soucis, admirer ce qui brille. C'est autour de la table en de longues agapes Que l'on soit mécréant ou écoute le Pape Que les liens se renouent, que l'on oublie surtout Pour espérer demain des jours heureux pour tous. C'est autour du sapin tout garni de décos Que l'on va disposer... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2017

Babel

Babel Vois ce monde qui n'est qu'une tour de Babel Où règne l'éphémère où rien n'est éternel Où la cacophonie des ambitions mêlées Éclaire l'avenir d'un horizon plombé. Jamais la boule ronde n'a été si étroite Et la folie des hommes, elle n'est plus en boîte Leur puissance de nuire est si épouvantable Leur incompréhension est incommensurable. Partout volent des mots qui ne sont plus compris Chacun clame une foi et tant pis s'il meurtrit Des hommes qui se parlent mais sans aucun respect Des hommes qui sont sourds aux paroles... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

L'instant parfait

L'instant parfait La gamme infinie des sons et des couleurs La palette si riche des sensations d'humeur Le fond inépuisable des objets de nature Tout cela dans nos vies est jeté en pâture. Au fil de nos saisons et au cours de nos âges Nous apprenons beaucoup et nous mémorisons D'abord sans rien comprendre au moindre paysage Puis quand vieillesse vient on saisit la chanson. Il est des moments rares où tout est unisson Où tout est harmonie jusqu'au moindre frisson Où tout cela s'accorde en subtile émotion Et forme un miracle... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Inaccessible

Inaccessible On peut sans la nommer lui offrir des poèmes On peut sans se montrer lui dire des je t'aime On peut à l'évoquer en dire la beauté On peut à l'invoquer en chanter la bonté. S'émouvoir en pensant à ses courbes parfaites N'avoir d'elle d'images que celles qu'on s'est faites Frissonner à son rire, trembler sous son regard Espérer qu'elle sera sensible à nos égards. Ne s'adresser à elle qu'en termes bien choisis Suggérer son désir sans jamais qu'il soit dit Engager sa parole à toujours la servir Et guetter de sa part... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Insatisfait

Insatisfait Tu rêves de grandes villes et de célébrités Tu aimerais toi-même avoir notoriété Tu chevauches sans cesse de nouvelles chimères Tu vis dans un ailleurs bien trop loin de tes terres. Regardes autour de toi et mesure ta chance Ta maison est perchée en haut de la colline Et où que tu te tournes c'est la plaine immense Et aussi des forêts et de larges salines. Tu peux voir tes chevaux paître au milieu des vaches Les aider à grandir c'est l'une de tes tâches Tu es un homme libre dans tout ce no man's land Personne pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Le serpent noir Sur une grande butte se trouve un tipi Autour sont des dizaines le long du Missouri Dans cette grande plaine du Dakota du nord Dans ce lieu qui s'appelle je crois Standing Rock C'est la vallée sacrée de ces tribus indiennes Leurs morts y sont couchés et pas question qu'on vienne Troubler leur long repos par des travaux impies Voilà la vraie raison de ces nombreux tipis. Ils s'opposent au projet de ce serpent d'acier Qu'ils nomment serpent noir qui peut tout polluer Porté par l'intérêt de groupes financiers Qui... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 janvier 2017

Mille milliards de hurlements

Mille milliards de hurlements Ils sont mille milliards à hurler dans le vide Mais leurs cris sont muets et ils n’ont plus de griffes Ils sont si innombrables mais ils sont invalides Ce ne sont que esprits de morts définitifs Ils nous voient si cupides, ils nous voient si avides Ils nous voient qui allons tous tout droit vers l’abîme Mais leurs cris sont muets et ne laissent de rides Sur nos actes répétés qui tous partout abîment. Ces aïeux, ces ancêtres qui ont tous en leur temps Espéré que peut-être ils verraient leurs enfants... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Barrières

Barrières Protéger le village et dresser des barrières Derrière une clôture se sentir plus à l’aise Toujours il a eu peur que de tout extérieur Arrive le danger, l’autre crée le malaise. Alors on crée pays, et on crée frontières Tu es du bon côté, et tu te sens si fier Tu es prêt à tuer quel que soit l’adversaire Même si pour cela tu dois tuer ton frère. Si ça ne suffit pas on érige des murs, On pose barbelés, on rend tout ça plus sûr On montre bien les dents, on est moins accueillant Pour rentrer dans nos rangs, encore un peu... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Des hauts et des bas

Des hauts et des bas Monter toujours plus haut comme si c’était plus beau Espérer s’élever pour pouvoir plus gagner Ces hauteurs enviables où les puissants s’agitent Tous voudraient les atteindre et cela au plus vite Mais regarder en bas combien tous y répugnent Cette peur de la chute, cette peur qui rebute Qui donc affirmerait qu’il a cela pour but De vivre tout en bas et sans aucune tune. On prend cette habitude de ne voir qu’au-dessus De se considérer moins loti qu’on devrait Que ce n’est qu’injustice si l’on est moins doté... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2017

Chaos

Chaos Le monde est chaos traversé de tourments Le monde est chaos, c’est l’ordre qui nous ment L’énergie est partout qui explose en tous temps L’énergie sans repos même au cœur des volcans La pensée est miracle ou elle est illusion Elle veut ordonner ce qui est sans raison Elle voudrait trouver au milieu du désordre Des raisons d’espérer un avenir fait d’ordre. Chaque instant est le tout et le tout est fuyant Il est insaisissable à peine qu’on le prend C’est le temps qui gouverne toutes choses autour Mais le temps est sans... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]