02 septembre 2017

Entre deux

  Entre deux Je me tiens à cheval sur la grande frontière  Un pied bien arrimé au sable de la plage  Un autre est dans l'eau froide comme la pierre J'hésite entre deux bords, entre deux messages. Comme à califourchon d'un côté est le vide De l'autre la lumière dont la vie est avide Ou sur la balançoire oscillant sans cesser À l'avant le possible, à l'arrière le fossé. Pris entre deux humeurs dont l'une est si sombre Tandis que le plaisir sur l'autre jette une ombre Comment tout ce bonheur dont je jouis... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2017

Le dernier chant

  Le dernier chant Je dois chanter la vie avant qu'il soit trop tard Joignez-vous tous à moi, chassons les cauchemars Que tous nos cris de joie dissipent les brouillards Pour nous dire amis, devenons très bavards. Je dois dire tout haut que la vie est miracle Je dois vous inviter à goûter le spectacle  Peut être que je suis comme un dernier oracle Qui invite les hommes à haïr la débâcle. Je dois hisser très haut le drapeau de l'espoir Marcher tous avec moi, pour obtenir victoire Pour dire combien sont vains... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2017

À fond de train

À fond de train La partie engagée encore se joue-t-elle  Où les dès sont-ils hélas déjà jetés ? L'avenir le dira s'il porte sur ses ailes Une réponse belle ou la fin annoncée. J'ai longtemps des joueurs bien observé leurs choix J'ai compté tous les points le résultat est là  Je ne vous dirai rien ça servirait à quoi ? Pourquoi gâcher la fête, je n'ai pas ce but là. Dans ce jeu si vital chacun est un joueur Chacun s'il le veut bien, peut savoir ses erreurs Nous sommes si nombreux à ignorer nos peurs Pourquoi... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2017

En attente

En attente Je reste en attente, en attente de quoi Toujours suis aux aguets, mais aux aguets pourquoi ? J'ai l'esprit en éveil et une crainte en moi Je ressens un danger mais sans savoir trop quoi. Je suis depuis toujours dans cet étrange état  Alors que je l'avoue tout va très bien pour moi Serai-je un guetteur mais un guetteur de quoi Serai-je un veilleur mais un veilleur pourquoi ? Quel que soit le moment j'éprouve au fond de moi Une sourde inquiétude et je ne sais pourquoi  Même quand l'harmonie règne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 août 2017

Une vie ordinaire

  Une vie ordinaire Lorsque je réalise tout ce que j'ai vécu  Moi qui n'ai pas mené vie extraordinaire Moi qui n'ai pas la terre parcouru Pas plus que n'ai connu ni misère ni guerre, Je comprends qu'il en reste des romans à écrire Et bien des sentiments qui restent à décrire  Bien des situations encore peu communes Rien que dans une vie, si on n'en a qu'une. Je n'aurai assez d'encre, ni assez de papier Pour conter joies et larmes, pour en dire assez, Pas assez de crayons et pas assez de plumes Pour... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2017

Noyés

Noyés  Tous ces mots sont pollution qui se déverse  Pour des choses si diverses, en averse Des mots inutiles dits en pure perte Noyant tout sous eux, la beauté et l'alerte. Dans le but d'exister que ne dirait-on pas Mais à quoi bon crier, si on vous entend pas ? Il faudrait le tamis de quelque orpailleur Pour trouver des pépites, y en a-t-il d'ailleurs ? Je suis las il est vrai de cette logorrhée  Plus ça va, plus j'écris moins je lis le courrier Hormis ces quelques pages sur lesquelles trouver Encore... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2017

Sans toi

  Sans toi Mon cœur est gris comme le ciel J'ai dans la gorge un goût de fiel Et dans mon corps partout j'ai mal Pris au piège comme animal. Amertume et coup d'enclume Ce que j'ai appris le résume J'ai tout perdu je le présume  Plus de lumière qui s'allume. Moi qui vivais sur un nuage Un amour que je pensais sage Toi tu vivais comme en cage Je n'en ai pas vu les présages. Ce matin notre lit est vide Je suis devant le teint livide Tu es partie sans rien me dire Et je suis là à me maudire. Mon âme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2017

Humus

Humus Sur la souche qui reste de l'arbre renversé  Dans l'humus tout contre elle qui s'est accumulé  A surgi une touffe aux chapeaux colorés  À la couleur flambante de champignons dorés. Comme si la palette d'un peintre un peu distrait Avait laissé couler un tube renversé  Dans les verts et marrons aux teintes un peu fanées  On voit cette lumière qui semble irradier. Dans le sous bois obscur où fusent des rayons Qui tracent des chemins de fines poussières  Dans l'humidité qui imprègne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2017

Vis au présent

  Vis au présent  Sais-tu j'ai certains jours le coeur gonflé d'espoir Tant je veux croire alors de triompher du noir, Tant il me semble que vaincra la lumière  Et qu'elle éclairera l'humanité entière. Hélas mon cher ami ces moments sont plus rares Car de lueurs d'espoirs les temps sont plus avares, Je vois bien tous les jours les mauvaises nouvelles Étouffer l'éclaircie que de mes vœux j'appelle. Vois-tu ne servent à rien les prophéties cruelles L'homme ne les entend, il ne veut croire en elles Lors... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 août 2017

Facettes

Facettes Prisonnier de nos sens comme de notre histoire Nous construisons un monde oh combien déformé Et contre ce constat il n'est pas de victoire Qui donc pourrait prétendre vaincre sa destinée ? Quel que soit le recul, quelle que soit la hauteur Nous restons incarnés dans nos corps dans nos coeurs Notre esprit peut parfois entrevoir la lumière  Sans pouvoir toutefois s'affranchir des barrières. Si on peut s'oublier serait-ce un instant On devient disponible pour d'autres sentiments  Le regard peut alors... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]