24 décembre 2017

En calèche

  En calèche  Elle fonce la calèche et ses mille chevaux Nous y sommes embarqués dans un puissant galop Nous n’en tenons les rênes, on doit être idiots Que de la voir plus vite, la fin des haricots. Dans cette course folle à gorge déployée  On rit de l’aventure et de tous ses excès  Après nous le déluge pourvu que l’on ait joui  Mais la vie se consume plus demain qu’aujourd’hui. On sent que ça se gâte, qu’il faudrait ralentir Hélas comment le faire, sait-on comment agir ? Bien trop d’efforts... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 décembre 2017

Le drapeau du vouloir

  Le drapeau du vouloir Qui dira à la montre le temps s’est arrêté ? Qui dira à l’esclave c’est temps de liberté ? Qui fera du moment, l’instant d’éternité  Qui lira le journal de notre Humanité ? Qui fera de ses mains ce qu’on croit impossible Qui privera demain de ces choses terribles Qui ouvrira la voie au bonheur et au rire Qui percera le voile qui enfin se déchire ? Qui jouera de ces mots qui nous ouvrent le ciel Qui ouvrira ces pots dont doit couler le miel Qui osera montrer toute la vérité Qui ne... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2017

Voir, mais quoi ?

Voir, mais quoi ? Il contemple l'atome comme il fait molécule  Son univers à lui il est si minuscule Il est le plus savant du monde des fourmis Celui qui connaît bien leur dimension mini. De tous les animaux il comprend les langages C'est bien là la mesure de son vrai paysage Du peuple des humains il étudie les mœurs  C'est de leurs relations qu'il apprend la teneur. La voûte étoilée est sa seule passion Au bout de sa lunette il n'en voit l'horizon Voyager dans le vide n'est pas son illusion Il la voit de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2017

Métamorphose

Métamorphose  Sans trop l’avoir compris il fallait quelque chose Que quelqu’un quelque part un beau jour lui propose D’aller sans hésiter vers sa métamorphose  D’une vie de noirceur vers un peu plus de rose. Sortir de cette gangue dont il est prisonnier  Parler une autre langue, trouver la liberté  Savoir qu’il a des ailes et pouvoir s’envoler Au dessus de la glaise où il est englué. Lui tendre une main parce qu’il est un homme Qu’il a droit au bonheur comme nous tous en somme Qu’il connaisse autre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2017

Mon port d’attache

  Mon port d’attache Si je n’avais connu qu’une joie dans la vie Celle de te savoir tout contre moi ma mie J’en rendrai grâce au ciel de me l’avoir donnée  Quand même d’autre chose, j’aurai été privé. De quoi me plaindrai-je ? D’avoir connu l’amour Quand tant d’autres, je sais, courent après tous les jours ? Que pourrait-il manquer à ce qu’on dit bonheur, À partir du moment où je suis dans ton cœur ? J’ai cette insigne chance, qu’autour ont bourgeonné Comme un buisson prospère de jolis nouveaux nés  ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2017

Une histoire d’amour

  Une histoire d’amour Tous les romans d’amour sont des cris de détresse  Dans la peur qu’un beau jour ce bel amour ne cesse Les histoires d’amour vivent dans l’impatience De leur fin annoncée ce en toute conscience. Car tous les chants d’amour sont des cris de douleur À la pensée tenace de déchirer les cœurs Quand on croit le tenir enfin le vrai bonheur Et qu’en fait il prépare son départ pour ailleurs. Mais moi je ne crois pas à ces fatalités  Je dénie fortement qu’elles soient vérités  Je vis... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 décembre 2017

Le voile

  Le voile Si je laisse l’angoisse, l’inquiétude et la peur Me laisser en repos au moins pour quelques heures Je reçois mieux alors ces perles de bonheur Que la vie nous apporte quand elle est au meilleur. Si je lève ce voile, cet écran aux tons noirs Qui masque les étoiles et m’empêche de voir Je ressens cet élan si chargé d’énergie Cette flamme ardente qui éclaire la vie. Dès lors le fataliste n’est-il pas plus heureux De remettre au hasard tout le temps à venir ? Pour vivre et et pour saisir et aussi mieux en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2017

Un peu d’eau

Un peu d’eau Un peu d’eau sur la peau où est tombée la pluie De nature un cadeau quand le sol est trop cuit Un peu d’eau a coulé belle source de vie Qui donne ces boisseaux qu’on récolte à l’envie. Un peu d’eau sur la peau de son œil a jailli Par nature un fardeau quand le sort l’a meurtrie Un peu d’eau a filtré quand le bonheur l’a fuit Pour laisser tous ces maux qu’on subit sans un cri. Un peu d’eau sur la peau du bébé tout rosi D’aventure c’est beau quand il en est béni  Un peu d’eau a glissé quand il fut... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 décembre 2017

Jadis

  Jadis Sur la table il a vu, ouvert un très vieux livre Au fond de cette grotte par le temps oubliée  Il avait atterri sur la vieille planète  Dont on disait parfois qu’elle était paradis. Ses ancêtres comment avaient-ils bien pu vivre Dans ce désert brûlant par les vents balayé  La morsure du temps avait fait place nette On ne voyait plus rien de ce qu’elle fut jadis. Sous la poussière sèche qui l’avait préservé  Il pu lire des mots qui semblaient familiers De cette vieille langue qu’il... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 décembre 2017

La roue du destin

  La roue du destin Le vieux sage est las, que pourrait-il nous dire Qu’il n’ait dit ou écrit tout au long de sa vie Aveux de ses erreurs et conseils d’expériences Déjà tous oubliés, noyés dans nos consciences. Mais que retenons-nous des leçons des anciens Sommes-nous donc si sûrs, du savoir qu’on détient ? Dans la course effrénée où nous sommes entraînés Si on tourne la tête on risque de tomber. Le sage a beau crier au loup, au précipice Nous avons consenti bien trop de sacrifices Pour nous arrêter là pour nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 15:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]