08 juillet 2017

Les anciens tourments

Les anciens regrets   Ne reviens pas sans cesse sur ces anciens tourments Ne vois-tu qu'ils te blessent encore maintenant ? Efface ou enfouis les, mets les derrière toi Si tu ne t'y résous, auront raison de toi.   Oublie donc ces querelles qui n'occupent que toi Comme vieilles rengaines elles se jouent de toi Inscrit donc au passif toute chose qui pèse Tu seras plus léger, tu en seras fort aise.   Le passé est richesse quand il ne plombe pas Ces heures... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2017

Temps perdu

Temps perdu   Combien de temps perdu en tâches banales Combien de temps passé à rien qui soit vital Mille gestes futiles au regard de l’Histoire Pourtant nécessaires à des vies sans histoire   Quelle valeur donner à ce qui nous occupe Tous interchangeables, en sommes-nous dupes Mais qui va donc juger, à l’aune de quel droit Chacune de nos vies condamnée à l’étroit ?   A quoi sert d’être grand, à part dans les mémoires Est-ce ça le bonheur, c’est autre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Le ciel homme et la canne à pommeau

Le vieil homme et la canne à pommeau   Le vieil homme est assis comme s’il méditait Sa tête est posée sur ses mains bien croisées Ses mains trouvent appui sur sa canne à pommeau Il est là immobile et ne dit pas un mot.   Quelles sont les pensées qu’il a à cet instant Quand le tableau qu’il offre se prête à roman Rumine-t-il sa vie sur le temps qu’il lui reste Ou est-il endormi comme il a l’air du reste ?   Rêve-t-il de l’époque où il était fringant Alors... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

La cour d'école

La cour d'école   L'autre jour je passais près de la cour d'école C'était l'instant précis de la récréation Je vois tous ces enfants qui courent et qui rigolent Tous pleins de cette vie qui jaillit sous pression.   Cette vue, ces images me remplissent de joie Oh tant de souvenirs qui remontent en moi De cette cour d'école où je jouais aux billes Grimpant aussi à l'arbre qu'on ne laissait tranquille.   Quand tous en blouses grises et les genoux râpés ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Fleurs de partout

Fleurs de partout   Coquelicots géants à la rouge corolle Où vous fleurs de pavot que l'on veut mettre en geôle Vous dominez du haut de vos hautes couronnes Ces pelouses verdies qui vous servent de trône.   Il est des fleurs glorieuses qui semblent souveraines Quand d'autres sont discrètes à la taille de naines Souvent les plus hautaines sont aussi les plus rares Quand les plus humbles sont en nombre peu avares.   De ces fleurs qui nous narguent par leur... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Un véritable artiste

Un véritable artiste   Il vit sur ma commune, discret sculpteur sur bois Dont les œuvres animent bien des rues et des voies Il orne avec talent et imagination La vie de ce village en bien des occasions.   Des sièges autour des tables en forme de champignons Des hôtels à insectes et de charmants oursons Toutes sortes de choses qu'avec goût il façonne Jusqu'à de beaux sapins quand c'est Noël qui sonne.   Je le soupçonne aussi d'avoir dans ce train jaune ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2017

Alchimie réussie

Alchimie réussie   Alchimie réussie des changements énormes Osmoses surprenantes de ces métamorphoses Mélanges inattendues de couleurs et de formes Élans irrésistibles que la vie leur impose   Coexistences armées ou symbioses gourmandes Exigence vitale dans les poussées de sève Violence animale dans ces cris qui s'élèvent Un monde agité par la vie qui commande.   Où tant de turbulences ont toutes raisons d'être Mouvements tectoniques ou pousse de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Dans un geste parfait

Dans un geste parfait   Quand sous mes yeux baissés je vois mille fourmis Puis dans mes yeux levés le firmament qui luit Dans ce seul mouvement qu'alors ma tête fait Je vois tout l'univers dans un geste parfait.   Ces êtres minuscules qui s'agitent ainsi De millions d'années sont pourtant le produit Ces étoiles innombrables sur la voûte étoilée Nous viennent de ces temps si anciens et troublés.   Organismes modestes comme astres gigantesques Sont tous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Vents du désert

Vents du désert   Quand souffleront les vents qui se lèvent aux déserts Pour m'emmener là-bas où grouillent les mystères Moi le sable issu de ces temps reculés Où les forêts couvraient ces dunes désolées   Lorsqu'ils m'envoleront par dessus l'océan Poussières diatomées insensibles au temps Pour retrouver jeunesse dans de nouvelles terres Que j'ensemencerai en minéraux d'enfer.   Je suivrai lors ces routes de grande liberté Arraché à ces sols là où... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Le beau calcul

Le beau calcul   Dans mille promenades, et tant de randonnées D'Innombrables ballades j'ai fait des enjambées Et combien de souliers ont épuisé mes pieds Sans que j'en sois jamais un peu plus avancé !   Quels que soient les chemins, les efforts accomplis J'ai les mêmes questions qui me viennent à l'esprit Ce monde est si petit que même à l'arpenter On se heurte partout toujours à ses secrets.   Aller de A en B, ou bien de B en Z Il se peut qu'à... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]