12 juillet 2018

Derniers feux.

  Derniers feux. J’aimerai la revoir la couleur de l’aurore Avant que ne m’emporte, dans le néant, la mort J’aimerai que caresse mon âme ton sourire Avant que je m’en aille puisque je vais mourir. Accordez-moi de grâce ces instant de répit  Car là où m’emmenez, il n’y a rien de pis Laissez moi éprouver encore un peu la vie Car là où je serai, n’existe aucune envie. Celle de respirer à plein l’odeur des roses De voir le papillon sur la fleur qui se pose Comme le fait la main quand rien ne s’y oppose De... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juillet 2018

Une histoire qui pique.

  Une histoire qui pique. Un lutin bondissant agitant des pancartes Et dessinés dessus bien des choses, des cartes Des propos amusants émaillés de sérieux Pour dire des histoires qu’on croirait pour des vieux Des propos très sérieux et bien sûr authentiques Proférés par une fée, habillée as de pique Des infos apportées sur les jeux olympiques Mis en scène de façon, oserai-je comique. Je pensais voir un clown mais c’est un vrai savant Qu’on voit gesticuler qui l’aurait cru avant ? Heureux sont les enfants... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2018

Fini ?

  Fini. Et si je suis le tout et toi une partie Tu sais de bout en bout, c’est en fait ta partie En as-tu fait le tour, quand tu seras parti Il n’y a rien au bout quand tout sera fini. Serais-tu bien le tout et moi une partie C’est le tout pour le tout, que j’ai en fait choisi Je n’ai droit qu’à un tour, droit qu’à une partie J’ignore si au bout, il y a le mot fini. En fait qu’on soit le tout ou bien une partie On sait bien tous qu’au bout, c’est fin de la partie Même si pour le temps lui seul peut le choisir ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2018

Dites lui

Dites lui. Ami si la croisez, dites lui qu’elle me manque Dite lui que je l’aime et qu’à elle je pense Qu’elle est tout pour moi et qu’elle me pardonne Qu’elle n’est pas coupable et qu’il y a maldonne. Ami si la voyez, dites lui qu’elle revienne Il n’y a personne d’autre à laquelle je tienne Plus qu’à elle, personne, elle est mienne Et je l’aime, il faut qu’elle le retienne. Ami si lui parlez, dites lui que je sais Que c’est moi qui ai eu tort, que cela c’est un fait Qu’il y a eu des paroles que je puis regretter Et... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2018

Seul.

Seul. Dès lors qu’elle est partie je ressens un grand vide Comme si tout en moi devenait plus aride C’est comme une magie qui serait dissipée  C’est comme un grand bain dans l’irréalité, Le seul fait d’être seul dans une maison vide Me rend de compagnie aussitôt plus avide, J’ai besoin de sentir près de moi la présence  D’une personne aimée même dans le silence. Voyez-vous c’est étrange je me sens incomplet Lorsque je suis tout seul et cela me déplaît  Le monde autour de moi en perd tout intérêt Si je... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2018

Esquisse.

Esquisse. Quoique je fasse, quoique je dise Tu es là à me regarder Et ce sourire que tu esquisses Il faut rien que m’agacer, Que j’ai la banane, le sourire Ou que je pleure à en mourir Tu ne dis mot, tu me regardes Oui ton regard sur moi s’attarde, Même si je danse, même si je crie Toi toujours t’es là tu souris Tu me regardes en chien de faïence Je ne sais pas à quoi tu penses. Parfois en galante compagnie Je m’attends à ce que tu me renies Mais ta réponse elle se glisse Dans ce sourire que tu esquisses. ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juillet 2018

Écho

Écho. Aujourd’hui j’ai reçu comme un lointain écho  Réponse de mon fils à mes tristes propos Sur l’avenir du monde il a lui d’autres mots Il est moins pessimiste, il le dit tout de go. Il voit la trajectoire et que son point est haut Les gens dans le passé n’avaient de meilleurs lots L’homme s’exerce au pire mais aussi au meilleur Et de notre avenir il ne faut avoir peur. Croissance exponentielle, qui tant et tant détruit  Puissance démentielle des armes d’aujourd’hui Bien d’événementiels témoins de la folie... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2018

Trop fort.

Trop fort. Je ne suis pas né c’est vrai aujourd’hui Je ne suis pas né de la dernière pluie J’ai essuyé voyez déjà bien des orages J’ai été trempé de bien d’accès de rage Je ne suis pas tout neuf à l’aube de ce jour Il est bien vieux cet oeuf d’où suis venu au jour  Ça ferait pas un bœuf, ça n’est même un scoop Je ne suis qu’un vieux veuf mais j’ai le vent en poupe, Je connais bien des jeunes qui n’ont grand chose à dire Faudrait qu’ils aient vécu mais ce n’est pas le pire Ils n’ont d’autre ambition que de coincer... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2018

Notembulles.

Notembulles...de Cerdagne. Amis entendez moi j’ai fait la découverte  Ce jour en altitude dans la Cerdagne verte D’un groupe musical dont je suis tombé raide Qu’on nomme Notembulles, c’est pour eux que je plaide. Chanteur à la voix pleine, chaleureuse et puissante Teintée aussi de blues combien elle est plaisante Daniel joue les standards de façon généreuse  Son groupe à l’unisson à des mains chaleureuses Pour battre le tempo de façon entraînante  Pour gratter les guitares de manière épatante  Le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2018

Tête à têt e

Tête à tête  Simplement deux guitares que grattent deux grands gars Simplement des standards, les plus beaux nés du jazz Qu’on aime à écouter assis au fond du bar Et en tapant du pied tant son rythme embrase. C’est avec leur public qu’ils ont un tête à tête  Ils jouent de si bon cœur que rien ne les arrête  Et qu’ils gagnent des coeurs parmi les spectateurs On voit bien que pour eux c’est comme un vrai bonheur. La musique les porte et nous ouvre ses portes Ils sont des messagers de ce qu’elle nous... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]