11 janvier 2016

Esacapade

Un petit escargot, pas plus gros que noisettePris en jour son ballot, et la poudre d'escampetteDès lors dans Landerneau, ce sont coups de trompettesPour retrouver Jeannot, c'est le nom de l'arpette. Le petit garnement n'est pas allé bien loinDès le premier tournant, s'arrêter à pris soinIl est en plein tourment, alors il fait le pointSe demande comment, retourner dans son coin. Des rêves d'aventure, certes il en a fait pleinMais hélas la nature, à son entrain fait freinEn pleine déconfiture, il pourra pour le moinsLes jeter en... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2016

Rose et Bleu

Une ribambelle de petits lutins bleus sont venus hier me voir tous à la queue leu leuDans une main ils tenaient une crosse ou un gourdinDans l'autre un petit sac de poudre de perlimpinpin Que venez donc vous faire, ce jour en ma demeureIls m'ont tous répondu on veut que tu nous ouvresLa porte du pays vert si tu veux pas qu'on meureToi seul tu as la clef, il faut que tu la trouves. Oui car on meurt d'ennui depuis le temps qu'on faitNaître des garçons bleus et des filles toutes rosesCela fait trop longtemps on veut faire une... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2016

La citrouille

Un jour une citrouille rencontra un lapinPourquoi ai je la trouille lui dit elle en latinVous avez bonne bouille répondit le lapinPour faire la tambouille de mes jolis bambins Un beau matin de juin madame la grenouillePris un petit chemin qui menait à la mouilleQuand arriva soudain un monsieur qui farfouilleQue voit elle dans ses mains, madame à la trouille. Un soir un beau carrosse décida de camperPres d'une petite bosse, il s'est donc arrêtéTu vois bien que je bosse, dit la petite levée Mais je ne suis pas rosse, tu peux te... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2016

Trois coccinelles

Trois jolies coccinelles un jour vont au marchéSur leurs élytres rouges, elles ont la liste des coursesChaque point y figure ce qu'elles doivent acheterDe même est indiqué le montant de leur bourse. La maman coccinelle a pu y ajouterA la peinture blanche ce qu'elle peuvent dépenserDessous chacun des points le nom est reportéDe chacun des légumes qu'elles doivent rapporter. Sur le chemin qui va, de leur nid au marchéLa pluie les a surprises, a failli les noyerEnfin lorsque elles arrivent après avoir séchéElles lisent sur chacune ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2016

Près du poêle

Les flammes vives palpitent à travers les grillesDu vieux poêle qui trône au milieu du salonJe savoure en silence les braises qui grésillentLa chaleur est si douce, je suis dans un cocon. Mon esprit libéré par mon corps au reposSe met à divaguer, et je perçois l'echo De vieilles ritournelles qu'on dansait autrefoisDans les salons, les fêtes, quand y régnait la joie. Les robes a crinolines et les chapeaux de TulleLes fracs des plus beaux soirs et les cigares qu'on fumeLes voitures à chevaux, les laquais en costumesLa musique des bals... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2016

A mes amis poètes

À mes amis poètes je lance un cri d'amourVos écrits m'en délecte, mais j'aime les détoursL'amour qui nous anime peut trouver une issuePour s'exprimer ailleurs que dans nos corps à nu. L'amour est une force qui traverse le tempsQui traverse l'espace, s'incarne aussi souventDans un arbre, une pierre, une rivière en crueDans l'animal qui court ou dans le cerf en rut. L'amour de la nature, l'amour de nos semblablesNe merite-t-il pas aussi qu'on s'y attardePourquoi ne pas quitter nos lits et nos alcôvesPour écrire aussi partout où il se... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2016

Que m'importe le reste

Comment ces mots nous viennent, qui est derrière tout ça ?Pour ce qui me concerne, ne le sais toujours pasQuand un jour de novembre, j'ai saisi mon styloComment aurai je su ce qui serait mon lot ? Certains jours c'est la panne, quand d'autres ouvrent les vannesDes mots, des vers, des phrases qui jaillissent soudainAujourd'hui est fécond peut être rien demainL'énergie qui me guide agit comme une manne. C'est comme une étincelle qui met le feu aux poudresLorsqu'elle se produit, j'ai plein de grain à moudreMais lorsque le briquet n'a... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2016

Pas à vendre

Elle n'est pas à vendre, elle est à partagerElle jaillit sous ma plume, n'est pas à marchanderJe n'écris pas pour vivre mais je vis pour écrireJe n'ai d'autre credo, mais vous pouvez me lire. Les mots de notre langue, ils sont à tous donnés Ce serait se méprendre que d'en faire profitJe sais bien que certains me trouveront naïfÉcrire est pour moi une façon d'aimer. Quand je forge des phrases, où elles vont menerJe crois que seul le diable, destination connaîtAlors comment donc croire que le fruit qui en nait Pourrait être vendu, ce... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2016

Respect

Liberté, liberté d’expression, liberté d’opinion, Et en ces temps troublés, liberté de son vote Avec la peur hélas, beaucoup perdent notion De ces principes là, c’est bien ce que je note.   Il est bien légitime, d’en être contrarié Si le scrutin public donne des résultats Contraire à tous ceux qu’on pouvait espérer C’est pourtant bien le droit, dans notre vieil état !   Pour moi, là il convient, oui, sauf si on se ment De faire sa critique ou son mea culpa Peut être bien se dire qu’on en arrive là Non pas... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2016

Routard

Je vais au long de routes qui ne mènent à rien Dans mes pas on ne voit pour me suivre que les chiens Elles sont abandonnées ces pistes oubliées Je les suis car j’y suis malgré moi obligé.   Je marche d’un pas lent, régulier, insensible, Dans les arbres parfois des oiseaux sont mes cibles Il faut bien se nourrir pour arriver au but Je n’ai pas droit d’échec, et pas droit à la chute.   Des années que j’avance vers un lieu très secret Dans ma tête je récite des mantras répétés Les signaux de mon corps je ne les... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]