montagne

En mieux

Je vois par la fenêtre brillant sous le soleil
Les pentes enneigées de mes si chers sommets
Il ne m'en faut pas plus pour que je m'émerveille
Du spectacle éternel qu'ils savent me donner,

Il n'a pas du changer depuis bien des années
Moins que les hommes pensent que le monde l'a fait
Je ne puis éviter de me dire en moi même
Qu'un homme du passé en voyant cette scène

Aurait tout comme moi ressenti cette paix
Ce même sentiment de calme et de beauté
Nous avons le progrès et l'électricité
Nous sommes mieux dotés que eux certes l'étaient

Mais tout au fond de nous, nos espoirs sont les mêmes
Sans creuser bien profond on a peur et on aime
Nous sommes hélas toujours ces hommes si capables
De créer aussi bien le beau que le pendable.

Dans dix mille ans d'ici un homme sous ces cieux
Qui voit cette montagne que j'ai là sous mes yeux
Je prie pour qu'elle existe spectacle merveilleux
Que celui qui regarde soit un moi même en mieux.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com