Sans retour.
Sur les voies que l’on suit, sur le chemin des jours
Il arrive parfois qu’on souhaite un retour
Certes on peut revenir au lieu de ses amours
Avec ses souvenirs, pour les vivre à rebours.
Dans toute aventure, dans un parcours de vie
Existent des moments que l’on aurait envie
De revoir et revivre comme ils étaient alors 
Illusion d’un retour, mais le temps est plus fort.
Quand on vit le présent, quand il nous est donné 
Il a alors un goût comme d’éternité 
On pense le saisir dans son intensité 
Mais l’instant est fugace et s’enfuit dès que né.
On espère alors qu’il reviendra un jour
Juste pour le plaisir, faire un petit tour
Mais il en est du temps, comme il est de l’amour 
Lorsqu’il est parti, c’est toujours sans retour.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com