Rentrerez-vous dedans ?
Elle fait un mal de chien, comme un mal de dents
Quand même on la croque, et ce à belles dents.
Lorsque on a contre elle, bien souvent une dent
On la mordra quand même, on y plante les dents.
On y tient plus que l’on s’attache à ses dents 
Pour pas qu’on nous l’arrache, on leur montre les dents.
Lorsqu’elle nous sourit, on rit à belles dents 
On aime quand elle brille, on se sent bien dedans.
Lorsque l’on a vingt ans, aussi toutes ses dents
On croit qu’on a le temps, on brosse pas ses dents.
Quand viendra avec l’âge, la perte de ses dents
On se dira dommage, c’est trop tard cependant !
L’important c’est l’usage que l’on fait de ses dents
En gardant leur usage pour avoir du mordant.
Car la vie nous enseigne à demeurer prudent
Comme chacun le fait, souvent avec ses dents.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com