Qui fait couler le sang ?
C’est bien du sang du peuple dont se nourrit l’argent
Au détriment des faibles en gavant les puissants
C’est la sueur des peuples qui se transmute en or
Pour nourrir son pouvoir et grossir leur trésor.
C’est du sang de la terre que l’argent toujours croit
De la cupidité lorsqu’à lui seul on croit 
C’est du cœur de la terre qu’on extrait tout cet or
Pour qu’il grandisse encore et devienne plus fort.
C’est bien au cœur des hommes que va parler l’argent
Ce qu’il a de noirceur, il va mettre en avant
C’est bien l’âme des hommes qu’il dévoie en riant
Pour qu’ils le servent encore tout en se prosternant.
C’est son malheur que l’homme a fait avec l’argent
En lui lâchant la bride devenant son servant
C’est à la fin hélas qu’il verra son erreur 
Quand plus n’y aura de sang, ni ici ni ailleurs.
Quand la vie est cadeau, qu’elle est un miracle
Quand rien n’est plus beau qu’assister au spectacle
L’argent comme un poison vient y faire obstacle
C’est depuis bien longtemps ce que nous dit l’oracle.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com