Viol informatique
Quelqu’un que ne connais, s’est glissé dans ma vie
Par la petite porte du virtuel ici
Je me suis fait voler, une identité 
Depuis longtemps créée, que j’avais oubliée.
A quoi a-t-il accès qui pourrait bien me nuire
Je l’ai désactivée, cela va-t-il suffire ?
Pourquoi donc m’emprunter ma propre identité 
Si ce n’est dans un but, que l’on peut deviner ?
J’éprouve un sentiment diffus mais obsédant 
De menace cachée, comme serait l’épée 
De ce vieux Damoclès, est-il ressuscité ?
Vais-je devoir répondre, d’actes que je n’ai fait ?
C’est de ne pas savoir, très bien les conséquences 
Qui mine je le dis, toute mon insouciance
Je n’ai pas trop de prises, sur cette violation
Le malfaiteur sans doute, a pris des précautions.
Il me reste à attendre, aussi à espérer 
Que l’incident n’aura pas fait trop de dégâts
Je pense aussi qu’on reste, assez fort désarmés 
Devant ce type de crime, dans le net éthéré.
Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com