En pente douce
Le temps offre un parcours toujours en pente douce
Au début on y glisse sur un lit fait de mousse
La jeunesse s'étire riche en découvertes 
On y fait plus de gains qu'on n'y compte de pertes.
Puis la vie accélère on y avance vite
Les jours qui se succèdent sont comme autant de rides
Tous ces moments qui passent on n'en est pas avides
On n'en a pas conscience et même on évite.
Sur la pente glissante on s'accroche si on peut
Avec cette illusion de ralentir un peu
Mais le tapis roulant entraîne inexorable
Tout être et toute chose vers fin inéluctable.
Le temps offre un parcours qui ne donne de frousse
Que lorsqu'on est au bout avec la mort aux trousses
Alors on voudrait bien revivre ces moments
Des grands bonheur vécus dans ce qui est notre antan.
La vie s'écoule ainsi au gré du temps qui passe
Celui qu'on ne voit pas qui jamais nous dépasse 
Qui s'inscrit dans le cours qui nous porte en avant
La sortie de secours est pour tous droit devant.
Pierre-Jean BOUTET