théâtre d'ombres

Comme un petit tour de valse

Voyez les pirouettes sur ce théâtre d'ombres
Les uns quittent la scène lors que d'autres y montent
Les sourires vainqueurs suivent les mines sombres
Dans ces jeux de pouvoirs il n'y a pas de honte.

Ce sont même costumes qui occupent les lieux
Qui bien se revendiquent que d'avoir mêmes dieux
Voyez comme ils dansent car ils ne sont que pions
Au service croit-on de la belle nation.

Ce sont cérémonies et autres mascarades
Il faut bien célébrer le départ camarades
Ainsi que l'arrivée de ces nouveaux champions
C'est la démocratie au moins en illusion.

Ce sont des mines graves et des célébrations
Dans lesquelles parfois passe une émotion
Mais qu'elle soit sincère ou pure componction
Ce sont des pirouettes pour faire illusion

Les pantins que l'on voit tirent-ils les ficelles
Ou y-a-t-il dans l'ombre d'autres marionnettistes
Ils sont à leur manière néanmoins des artistes
Pour un peuple charmé par ces têtes nouvelles.

Pierre-Jean BOUTET