poésierart

Pour qui se prend-il ?

Peut-être se prend-il pour un nouvel Hugo
Regardez le poète s'échiner sur les mots
Parce qu'il écrit bien il croit à ces échos
Qui lui disent parfois ce que tu dis est beau.

Croyant à sa mission et à sa réussite
Par quelques réactions que sa prose suscite
Le voilà qui se pense poète d'aujourd'hui
Pour avoir disserté sur des gouttes de pluie.

La langue est un piège où on peut s'engluer
Comme le fait la mouche sur le papier collée
Si elle vous possède c'est elle qui conduit
Qui tient bien le stylo et alors qui produit.

Il se dit bien poète mais il est envoûté
De ce qu'il croit écrire il n'est que messager
Le génie est ailleurs et demeure caché
Accordant au poète un peu de ses projets.

Si lors vous me lisez ne vous y trompez pas
Ma plume est sincère comme une plume d'oie
J'écris ce que j'écris car hélas je le dois
Je ne commande pas tout ce que font mes doigts.

Pierre-Jean BOUTET