illusion

La toile de nos illusions

Je veux tisser la toile des illusions perdues
Elle sera si dense qu'on n'verra même plus
Tout ce que l'on dépense en de si vains efforts
Pour gagner ce qu'on croit être pour nous le port.

C'est l'illusion de croire que c'est par ses seuls choix
Qu'il fera dans sa vie ou bien chaud ou bien froid
La trame est donnée depuis notre naissance
On ne fait que la suivre avec quelque constance

C'est l'illusion de croire que lors d'une rencontre
C'est nous qui choisissons si on est pour ou contre
Ce n'est qu'une alchimie de substances complexes
Qui dans ce cas nous pousse ou non vers l'autre sexe.

C'est l'illusion de croire que l'on va tout changer
Que le monde est mal fait et si plein de dangers
On se bat, on s'agite et c'est la même histoire
Les hommes au bout du compte ne rêvent que victoire.

C'est l'illusion de croire que l'on est immortel
Qu'on a le temps pour nous, qu'on résiste à l'appel
Le temps qu'on nous accorde est toujours incertain
Car tout peut s'arrêter du jour au lendemain.

L'amour que je te porte n'est lui pas illusion
C'est bien la seule chose dont le temps n'a raison
Approche un peu de moi, blottis toi dans mes bras
Tous deux on est plus fort, j'entends ton cœur qui bat.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com