marcher

Marcher

Marcher, marcher, avancer
Et quel que soit le pas
Trop lent ou cœur qui bat
Avancer, marcher, marcher

Pour aller on ne sait
Mais aller de l'avant
Avancer droit devant
Pour aller on ne sait

Ne pas rester sur place
Il n'y a pas de place
Ici le cœur se glace
Ne pas rester sur place

Tendre vers un ailleurs
Le temps est orpailleur
De temps il n'est bailleur
Tendre vers un ailleurs

Ne jamais reculer,
Et ne jamais céder
Se battre pied à pied
Ne jamais reculer

Tu le sais d'où tu viens
Le sais-tu où tu vas ?
Mais pourquoi tu t'en vas ?
Allez petit reviens !

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com