image

Pourquoi j'écris...
 
J'écris en liberté sans souci de succès
J'écris sans demander ni merci ni pourquoi
J'écris c'est un besoin qui est plus fort que moi
J'écris comme l'on crie, et par nécessité.
 
Alors je me libère ou libère des mots
Je ne sais à l'avance quel sera mon propos
Cela surgit du fond comme une source d'eau
Cela coule de moi et pousse comme un flot.
 
J'écris sous la dictée d'une pensée cachée
Qui n'en fait qu'à sa tête et sans me consulter
Qui compose ces vers bien souvent d'un seul jet
Ne s'en remet à moi que pour les orchestrer.
 
Alors mes doigts parcourent agiles le clavier
Essayant de ne pas interrompre l'histoire
De ne pas s'emmêler devant cet écritoire
De respecter au mieux ce qui veut exister.
 
J'écris quand je suis seul comme un plaisir coupable
Délivrant la tension qui tout le jour m'accable
En donnant libre court à ces phrases en cavale
Qui alors à gogo sur mon écran dévalent.
 
Quelle en sera la fin ? Ne le sais au début
Je ne sais de la fin que quand j'y suis rendu
Je ne sais du chemin que ce qui s'en dévoile
Quand les mots apparaissent et dessinent la toile.
 
Parfois je doute un peu d'en être bien l'auteur
Tant je suis bien surpris souvent de leur teneur
À croire que vivent en moi quelques esprits facétieux
Qui me soufflent, insistants, leurs textes, impérieux.
 
Pierre-Jean Boutet
cambredaze.canalblog.com