image

Mémoires 
Où sont-elles passées mes si belles années
Où donc se sont enfuies mes amours de jeunesse
Dans quel coin de mémoire ont-ils pu se cacher ?
J'aimerai à nouveau ressentir leurs caresses.
Nos temps de bonheur, ils sont rares et fugaces
Essayons de les vivre, avec intensité 
En garderons bien mieux, ainsi la belle trace
De ces douces émotions, ainsi encapsulées.
Il est dans nos têtes, un magique instrument 
Il a nom, mémoire, pour enregistrements
Plus forte et profonde, la scène tu vivras
Plus fidèle et doux, le souvenir sera.
Combien avons de chance, de pouvoir engranger
Ces mille expériences, que dans la vie on fait
Dans cet espace-temps, ainsi bien conservé 
Nous pouvons à loisir, voyager et puiser.
Un homme sans mémoire, est homme sans passé 
Quel que soit son âge, est comme nouveau-né 
Il n'a ni repères, ni rien à comparer
Il doit reconstruire, sa mémoire effacée.
Toute entières contenues, dans nos matières grises
Sont bien nos vies passées, celles qui nous ont fait
Ce que savons faire, toutes nos émotions
Aussi aventures, tous ceux que nous aimons
Sont autant de trésors, nichés au creux de nous
Prenons en conscience, dedans il y a tout.
Pierre-Jean Boutet
cambredaze.canalblog.com