image

Lentement
 
En comptant lentement, je ralentis le temps
En rêvant au passé je resterai longtemps
Dans les limbes éthérés de l’espace et du temps
En suspens de l’horloge, de l’été au printemps.
 
En laissant dériver mes pensées tout le temps
Sans accrocher bannières aux mirages du temps
En planant tout là haut dans les courants du temps
En me laissant bercer doucement par tous temps.
 
En ne disant jamais, jamais, j’ai pas le temps
En prenant chaque fois pour faire tout mon temps
En voguant lentement et jamais en comptant
Sur le fil de ma vie pour qu’elle dure longtemps.
 
La pendule dictera ma course, j’ai le temps
De savourer la vie sur ce parcours autant
Qu’il me sera possible de déguster ce temps
Qu’il est donné à tous, depuis la nuit des temps.
 
Pierre Boutet
Tous droits reserves