08 juillet 2017

Comment fait-on ?

Comment fait-on ?   Comment, comment comment fait-on Pour faire des vers de mirliton Pour faire rire avec des mots Pour faire rire les marmots ?   Je ne sais pas faire bien ça Danse de mots ou bien samba Je n'ai pas le rythme pour ça Peut être ça ne s'apprend pas   Si j'associe folle et molle Ça n'est pas forcément très drôle Si je marie clown et farine Je n'ai pas plus la bonne mine   Montrer les fesses d'un banquier ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2017

La fin des patriarches

La fin des patriarches   Le pays a tranché fini les patriarches, Chassés par les vivats de la France en marche, Il faudra le revoir ce qu'on dit aux potaches D'un pays dirigé par des vieux à moustaches.   Le grand raz de marée qui a tout balayé Des discours inaudibles et des disques rayés Tandis que la moitié de notre beau pays Préférait regarder cela depuis son lit.   Un homme une voix, démocratie fait loi Chambre monocolore est-ce de bon aloi ? ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Amis toujours

Amis toujours   Il m'arrive souvent de penser aux amis Que j'ai semés partout au long de ma route Car la vie est ainsi qu'on avance et puis Qu'on laisse après soi des coeurs dans le doute.   À ces frères de coeur, à ces sœurs de bonheur Je veux dire aujourd'hui c'est à vous que je pense Le temps fait bien du mal comme en fait la distance Mais je vous ai gardés tout au fond de mon cœur.   Amis un jour, amis toujours Si pas d'erreur, gravés au coeur. ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Par de belles images...

Par de belles images...   Par de belles images et de forts sentiments Par mille paysages ou détails surprenants À travers des voyages haut dans le firmament Sous forme de messages paisibles ou alarmants   La poésie embarque sur la vague des vers Nos émotions surprises pour découvrir l'envers D'une réalité qui souvent nous étouffe Pour nous donner aussi parfois un nouveau souffle.   Créer une ambiance magique ou étrange Toute en délicatesse, entends la... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Les anciens tourments

Les anciens regrets   Ne reviens pas sans cesse sur ces anciens tourments Ne vois-tu qu'ils te blessent encore maintenant ? Efface ou enfouis les, mets les derrière toi Si tu ne t'y résous, auront raison de toi.   Oublie donc ces querelles qui n'occupent que toi Comme vieilles rengaines elles se jouent de toi Inscrit donc au passif toute chose qui pèse Tu seras plus léger, tu en seras fort aise.   Le passé est richesse quand il ne plombe pas Ces heures... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Temps perdu

Temps perdu   Combien de temps perdu en tâches banales Combien de temps passé à rien qui soit vital Mille gestes futiles au regard de l’Histoire Pourtant nécessaires à des vies sans histoire   Quelle valeur donner à ce qui nous occupe Tous interchangeables, en sommes-nous dupes Mais qui va donc juger, à l’aune de quel droit Chacune de nos vies condamnée à l’étroit ?   A quoi sert d’être grand, à part dans les mémoires Est-ce ça le bonheur, c’est autre... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2017

Le ciel homme et la canne à pommeau

Le vieil homme et la canne à pommeau   Le vieil homme est assis comme s’il méditait Sa tête est posée sur ses mains bien croisées Ses mains trouvent appui sur sa canne à pommeau Il est là immobile et ne dit pas un mot.   Quelles sont les pensées qu’il a à cet instant Quand le tableau qu’il offre se prête à roman Rumine-t-il sa vie sur le temps qu’il lui reste Ou est-il endormi comme il a l’air du reste ?   Rêve-t-il de l’époque où il était fringant Alors... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

La cour d'école

La cour d'école   L'autre jour je passais près de la cour d'école C'était l'instant précis de la récréation Je vois tous ces enfants qui courent et qui rigolent Tous pleins de cette vie qui jaillit sous pression.   Cette vue, ces images me remplissent de joie Oh tant de souvenirs qui remontent en moi De cette cour d'école où je jouais aux billes Grimpant aussi à l'arbre qu'on ne laissait tranquille.   Quand tous en blouses grises et les genoux râpés ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Fleurs de partout

Fleurs de partout   Coquelicots géants à la rouge corolle Où vous fleurs de pavot que l'on veut mettre en geôle Vous dominez du haut de vos hautes couronnes Ces pelouses verdies qui vous servent de trône.   Il est des fleurs glorieuses qui semblent souveraines Quand d'autres sont discrètes à la taille de naines Souvent les plus hautaines sont aussi les plus rares Quand les plus humbles sont en nombre peu avares.   De ces fleurs qui nous narguent par leur... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2017

Un véritable artiste

Un véritable artiste   Il vit sur ma commune, discret sculpteur sur bois Dont les œuvres animent bien des rues et des voies Il orne avec talent et imagination La vie de ce village en bien des occasions.   Des sièges autour des tables en forme de champignons Des hôtels à insectes et de charmants oursons Toutes sortes de choses qu'avec goût il façonne Jusqu'à de beaux sapins quand c'est Noël qui sonne.   Je le soupçonne aussi d'avoir dans ce train jaune ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]