04 mai 2016

Si demain

Si demain Si demain tu voyais une aube se lever Sur le monde nouveau dont tu as pu rêver Que te resterait-il alors comme projet Avec tous tes espoirs ainsi réalisés ? Avec tous tes espoirs ainsi réalisés ? Car l'homme a besoin pour encore avancer De se fixer des buts parfois hors de portée S'il n'a plus quelques rêves qui peuvent le pousser Alors il tourne en rond et il peut déprimer. Si tu vivais demain dans un monde idéal Es tu alors bien sûr que tu serais heureux Quand le beau ou le bon est devenu banal ... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mai 2016

Embarqués

Embarqués…   Dans la vie je mène ma barque de port en port, de quai en quai Tantôt je rame, tantôt je glisse, au gré des vents bons ou mauvais Au fil du temps et des années, voilà ma barque bien chargée De tous les gens que j’ai croisés, que j’ai avec moi emmenés.   A la godille, ou à la voile, je m’emploie à bien avancer Sans bien savoir où me dirige, occupé à tout déjouer Entre périls et entre chances, le chemin est si sinueux Que bien malin qui peut le dire, où est... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2016

Maitre du monde

Maître du monde   Il sillonne le monde dans son avion privé Il va de ville en ville, parti et arrivé, Toujours il est pressé, il faut qu’il soit mobile Être maître du monde, ce n’est pas si facile,   Il est intelligent, il travaille beaucoup Ceux qui pensent autrement, ils sont pas dans le coup.   Il vit dans des hôtels, palaces magnifiques Il fréquente des lieux qui tous sont mirifiques Il a la sensation de vivre en paradis Ce qu’il entend des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2016

On le sait bien

On le sait bien Pourquoi vit on, pour qui, pour quoi On mange, on dors, on parle, on aime On souffre, on bosse, on bouge, on sème  On se demande même où on va. Tout ça pour rien, mais c'est si bien Sans trop de sens on le sait bien. On est jeune et con d'abord On étudie, on comprend rien Puis on grandit, on se sent fort Mais ce qu'on fait ça sert à rien. Tout ça pour rien, mais c'est si bien Sans trop de sens, on le sait bien. On croit construire, on croit créer  Une famille et un passé  On... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 06:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2016

Coupables ?

Coupables ? Suis je bien innocent ? De quoi suis je coupable ? Souvent la vie entière nous nous posons questions Comme si le seul but, le seul but véritable Était au bout de compte d'être irréprochable. Nous subissons le joug de nos pensées coupables Dès l'enfance nous sommes, imprégnés de leçons Comme si le grand livre que tous nous écrivons On n'y devait inscrire que seul ce qui est bon. Certains toute leur vie courent après ces chimères Être aux yeux de chacun un homme si intègre Qui en tout ce qu'il fait a le... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2016

Caméléon

  Caméléon Je suis un et multiple, et j'ai mille visages Une seule figure, pourtant mille messages. Toujours je suis moi même Mais toujours different Je m'adapte sans problème En fonction du moment. Quand je suis en famille Je suis un père tranquille Si ce sont des copains Un joyeux boute en train. Si je suis au boulot Suis sérieux comme un pape  Si je suis à moto Je libère les soupapes. Quand elle est dans mes bras Je suis tendre et câlin Quand j'ai plein de tracas Je suis assez malin. Au... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2016

Atterrissage

Atterrissage  Tu rêves d'autres choses, ce jusqu'à l'overdose Lors mon bouquet de roses plaidera-t-il ma cause ? Je vois que tu t'égares, tu erres de gare en gare J'ai pour toi tant d'égards, mais n'est-il pas trop tard ? Surtout quand tu planes, très haut loin de tes fans Vois tu encore leurs âmes, tournées vers cette flamme ? Quand ta voix les emporte, les émeut de la sorte Sais ce que leur importe que tu ne sois pas morte ? Reviens de ces voyages, oubli ces aiguillages Redeviendras tu sage, fin des... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2016

Renaissances

  Renaissances Dans un coin déserté de ma mémoire ancienne Flottent des farandoles et de jolies gondoles Les ai je imaginées ces images trop folles Ou sont elles des témoins d'un passé vénitien ? Avons nous une vie ou est ce que le voyage Que nous faisons un temps sur la terre sans âge Se répète cyclique, faisons nous plusieurs tours Éprouvés que nous sommes par un dieu sans humour. Avons nous souvenirs de mille existences Certains y croient je sais que nous sommes essences Incarnées dans un singe, un homme... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2016

Instant d'égarement

Instant d'égarement Quand les rayons transpercent les persiennes trouées  Et zèbrent dans la chambre les ombres et la poussière Quand dans cette pénombre troublée par ces lumières J'entends les sourds sanglots d'une voix enrouée  Quand je sors du sommeil encore lourd de la fête Les membres engourdis et la gorge serrée  J'essaie de rassembler quelques pensées éparses Et de chasser ces images qui encombrent ma tête. J'ai trop bu c'est certain mais ensuite plus rien J'ai vague souvenir de rires et de... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2016

Origines

Origines Qu'est ce qu'on est encore, si on n'a plus cela À quoi se raccrocher sans savoir d'où l'on vient Qui donc peut témoigner de ses simples origines Lorsqu'on est par malheur, coupé de ses racines. Même si on est tous, après tout que des hommes Même si dans nos vies, pour tous le trépas sonne Si sur nos souvenirs on applique une gomme Que valent alors nos vies, sans le sens qu'on lui donne. Notre identité fait partie de ces biens Qui sont immatériels, mais pourtant essentiels Qui nous construisent en somme,... [Lire la suite]
Posté par Pierre Boutet à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]