Je n'ai de vérité 
Je ne vous dirai rien, moi je parle au vide
Je ne sais s'il m'entend ou s'il est avide
Des mots que j'aligne ainsi sur la page
Que je jette au vent ou offre aux nuages.
Je n'ai de vérité meilleure que d'autres
Mais je sais la beauté des couchers de soleil
Je n'ai pas de leçons à donner à d'autres
Mais connais la douceur de ses baisers de miel.
Je ne vous parle pas, j'aime bien le néant 
Il ne peux lui souffrir car il n'a pas d'enfants
Il se moque de nous, que notre fin soit là 
Que sait-il du bonheur qu'il y a à vivre là.
Je n'ai pas de vie plus remplie que la vôtre
Mais je connais la joie d'inspirer un air frais
Je ne sais rien de plus homme parmi d'autres
Que l'instant est précieux lorsque on est aimé 
Je ne m'adresse à vous, vous ne m'entendriez pas
Trop affairés à suivre des chemins à la trace
Pressés de toutes parts par autant d'artifices
Tant pis si vous passez à côté de tout ça.
Pierre-Jean BOUTET