ventre

Ventre à terre

Au cœur de toutes choses cherchez son épicentre
Pour ce qui nous concerne il est bien dans le ventre
On le dit dans le cœur c’est ce qu’on veut nous vendre
Il suffit de sentir pourtant pour le comprendre.

Les fortes émotions nous tordent les boyaux
Ça commence à bouger en bas dans les tuyaux
Le mal à respirer c’est la faute au diaphragme
Qui gêne les poumons souvent au moindre drame.

C’est un second cerveau qui dit-on nous gouverne
Qui nous bouscule ainsi et nous donne des cernes
Ce n’est pas trop glorieux de savoir le destin
Nous saisir là aux tripes et à nos intestins.

Ne dit-on pas d’ailleurs il a du cœur au ventre
L’expression est connue depuis longtemps elle entre
Comme un témoin alors de là où est le centre
Du courage montré dont d’aucun est le chantre.

Nous sommes des humains très soucieux de nous prendre
Pour des êtres glorieux c’est ce qu’on veut nous vendre
Quels que soient les sommets auxquels on veut prétendre
Quoi qu’alors nous voulions, tout passe par le ventre.

Pierre-Jean BOUTET
cambredaze.canalblog.com